Des élèves de 3e s’initient à l’art de l’éloquence

Abonnés
  • Anjali, Jade et Lola en préséance d’enregistrement avec le musicien millavois Martin Giraud.
    Anjali, Jade et Lola en préséance d’enregistrement avec le musicien millavois Martin Giraud.
Publié le

Une nouvelle classe expérimentale a fait son apparition au collège Marcel-Aymard.

Depuis la rentrée de septembre, la classe de 3e 4 du collège Marcel-Aymard de Millau est la toute première en Aveyron à se familiariser avec l’éloquence. Toutes les deux semaines, les 28 élèves bénéficient en demi-groupe d’une heure de cours consacré à cette discipline encouragée en haut lieu par le ministère de l’Éducation nationale. Un enseignement qui peut paraître éloigné de la réalité, mais s’avère pourtant fort utile dans la vie de tous les jours.

"L’éloquence est un grand mot pour apprendre à présenter quelque chose de façon correcte et que l’on retrouve partout, d’un entretien d’embauche jusqu’à la musique qu’on écoute. Ça commence par mettre le ton, adopter une posture ne pas bafouiller…", introduit Anissa Bonhomme, professeur de français et chargée d’enseigner l’éloquence à ses élèves grâce à sa certification théâtre. Une nouvelle matière instaurée notamment pour aider les collégiens à se préparer en vue de l’oral du brevet, au cours duquel chacun doit présenter un exposé ou un rapport de stage pendant cinq minutes.

"Cette classe devait déjà être mise en place dans tous les collèges de France il y a quatre ans. Actuellement, les élèves n’ont pas grand-chose pour se préparer à cet oral et dans ces conditions, c’est un peu comme les envoyer au casse-pipe", assume l’enseignante, pour qui l’éloquence et cours de français sont intimement liés.

Prendre confiance en soi

Avec au programme des exercices de respiration, de gestuelle et d’articulation afin de se mettre dans les conditions de disserter. Sans oublier d’apprendre à maîtriser la langue et d’argumenter en public, à la manière des récents films sur ce thème comme À voix haute : La Force de la parole, sur le concours Eloquentia, ou Le Brio, interprété par Camélia Jordana et Daniel Auteuil.

"Parfois certains élèves se disent éloquents car ils arrivent à tchatcher avec leurs copains, mais dès qu’on les met en situation, ils deviennent muets ou regardent leurs pieds. L’éloquence, c’est aussi se donner une forme d’apparence et analyser à qui on a affaire pour convaincre la personne en face sur un sujet qu’on ne maîtrise pas forcément."

À force de mises en situations parfois déstabilisantes et de critiques toujours constructives, l’enseignante a fini par constater les progrès effectués par ses élèves. "C’est tout à fait notable. Des élèves que j’avais en 4e pleuraient parfois avant de passer au tableau et sont venus me voir avant Noël pour me dire que ça se passait beaucoup mieux à l’oral. C’est énorme car tout ça les aide avant tout à prendre confiance en eux."

Un point de vue a priori partagé par les collégiens. "On sent la différence, ça aide beaucoup à améliorer sa façon de s’exprimer, de se tenir, ça évacue beaucoup de stress", avoue Lola. Et sa camarade Anjali d’ajouter : "Ça aide aussi à prendre de l’assurance et être plus confiant pour la suite."

Un atelier autour du rap et du slam

En marge des cours d’éloquence, un atelier dédié au rap et au slam était organisé au collège par la Maison du peuple avec l’artiste originaire de Millau Martin Giraud, aujourd’hui à Montpellier. Un travail sur le rythme en lien avec les cours de français et de musique ainsi qu’un atelier d’écriture pour à la fin enregistrer un morceau. "Je trouve toujours ça incroyable de voir ce qui peut sortir des élèves en si peu de temps, le fait que l’écriture soit une façon de se libérer malgré soi. En quelques heures, on se retrouve toujours avec des belles choses", pouvait témoigner l’artiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
aurélien marchand
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

540 €

T2 MEUBLE DANS RESIDENCE AVEC ASCENSEUR ET PARKING PRIVE - A louer, dans un[...]

350 €

Rue Condatomag, appartement type 1 bis avec balcon - TARN - A LOUER - dans [...]

460000 €

Vous êtes ambitieux ? La rénovation ne vous fait pas peur ? A découvrir cet[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?