Quilles de huit : malgré l’incertitude, le comité veut un printemps de jeu en Aveyron

  • Le début du championnat de l’Aveyron par équipes est d’ores et déjà programmé le 18 avril  à Gages pour l’élite, à Lassouts pour la Ligue et au Nayrac, Magrin, Flavin, Onet, Rignac  et Grand-Vabre au niveau des Districts.
    Le début du championnat de l’Aveyron par équipes est d’ores et déjà programmé le 18 avril à Gages pour l’élite, à Lassouts pour la Ligue et au Nayrac, Magrin, Flavin, Onet, Rignac et Grand-Vabre au niveau des Districts. Archives Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le poids de potentielles restrictions sanitaires toujours plus renforcées et une tendance à la baisse des licenciés attendue n’aident pas le comité aveyronnais dans son optimisme. Mais peu importe : l’espoir est de jouer. Et tout est mis en place pour satisfaire à cela si c’est possible dès le mois d’avril.

On veut porter l’optimisme. Et il est clair que pour nous, l’objectif, c’est de jouer !" Sophie Rodolphe n’y va pas par quatre chemins. La nouvelle coprésidente du comité sportif aveyronnais des quilles de huit (en charge partagée avec Guy Aldebert depuis l’automne 2020) veut croire à un printemps synonyme de retour au jeu, enfin ! Après une année 2020 blanche (ou presque) de toute compétition, la crise sanitaire ayant eu raison des velléités des quilleurs.

"On part du principe que ça va rouler, tout du moins pour le jeu en extérieur ", précise la dirigeante en charge notamment de la plus grosse compétition de l’année quilliste : le championnat de l’Aveyron par équipes. Le tournoi au long cours doit d’ailleurs débuter dès le 18 avril, aux quatre coins de l’Aveyron, conformément au calendrier publié récemment (lire plus bas).

Adaptabilité accrue, règlements déjà assouplis

Mais le Covid-19 et ses variants et mutants pourraient aussi en décider autrement ? "On verra. Pour l’instant, on a préparé un championnat sous la forme classique. D’ici à avril, on se dit que, même s’il devait y avoir un confinement strict de trois semaines très bientôt, ça doit passer, explique Sophie Rodolphe. Et puis on sera toujours à temps de décaler ou d’annuler les premières manches, voire de dédoubler les terrains et/ou les catégories si on devait avoir des jauges, de 100 personnes par exemple, à respecter. " Et de préciser aussi des nouveautés d’ores et déjà actées à cause de cette situation sanitaire compliquée et changeante : "On a adapté les règlements", confie-t-elle. Des points de détails qui pourraient rapidement devenir primordiaux pour la bonne tenue du jeu. Par exemple : des forfaits sans sanction ni amende en cas de Covid (au moins deux positifs chez les titulaires de la quadrette), avec péréquation ; des modalités de remplacement assouplies ; au niveau série, des équipes mixtes (de clubs) autorisées ; ou encore des horaires aménagés pour les jeunes et féminines les samedis.

Inscriptions retardées

Le fameux "quoi qu’il en coûte" en quelque sorte appliqué aux quilles. Car le retour aux terrains semble aujourd’hui capital pour la discipline phare de l’Aveyron. Et ses quelque 4 500 licenciés en France que la blanche année 2020 pourrait avoir largement décimés. "C’est sûr et certain qu’on aura de la perte de licenciés, répond sans ambages Sophie Rodolphe. Et pour plusieurs raisons. D’abord car les gens auront fait autre chose que des quilles le dimanche pendant un an ; mais aussi à cause du fait que certains attendent d’en savoir plus vis-à-vis d’autres sports. Comme pour les footeux qui ne savent pas encore s’ils joueront au moment des quilles ou non. Sans parler de ceux qui hésitent à payer une licence si c’est pour ne pas jouer, comme l’an dernier. "

Palliatif à cela, le comité de l’Aveyron a choisi de repousser la date limite pour l’engagement des équipes à son championnat, au 28 février. Contre fin janvier habituellement. Suffisant pour limiter la casse ? En tout cas, le comité se bat pour que le jeu triomphe. À nouveau.

18 avril : 1re manche du championnat de l’Aveyron par équipes, 25 avril : 2e manche, 9 mai : 3e manche, 16 mai : 4e manche, 30 mai : 5e manche, 6 juin : 6e manche, 12 juin : finale par équipes écoles de quilles (Rignac), 13 juin : 7e manche, 19 juin : finale Ligue (La Primaube), 20 juin : finale élite (Rodez) et Ligue (La Primaube), 3 et 4 juillet : finale par équipes jeunes et féminines (Golinhac), 26 juin : finale en individuel écoles de quilles (Magrin), 27 juin : finale Districts (Ste Geneviève, La Primaube, Curan, Gages, Baraqueville, Marcillac), 9 juillet : coupes de l’Aveyron Districts (Colombiès, Bozouls, Inières), 11 juillet : individuels maîtres joueurs et espoirs (Arvieu), 14 juillet : individuels jeunes, féminines et vétérans (Ste Geneviève), 16 juillet : coupes de l’Aveyron élite (La Primaube) et Ligue (Sébazac), 18 juillet : individuels districts (Espalion, Comps, Pont de Salars, Gillorgues, Balsac, Cransac).

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?