Millau : le nouveau centre de vaccination opérationnel à la salle des fêtes

Abonnés
  • Valérie Michel Moreaux avec la maire Emmanuelle Gazel et le directeur de l’hôpital Didier Bourdon .
    Valérie Michel Moreaux avec la maire Emmanuelle Gazel et le directeur de l’hôpital Didier Bourdon . A..K.
Publié le

La préfète a visité, mardi, le centre de vaccination installé à la salle des fêtes.

Elle a signé, la veille, l’arrêté d’autorisation. Ce mardi, la préfète de l’Aveyron, Valérie Michel Moreaux a visité le nouveau centre de vaccination de Millau, ouvert dans la salle des fêtes du parc de la Victoire.

Jusqu’à présent installé au centre hospitalier, il souffrait de manque d’espace. "Nous avions des problèmes pour gérer les flux et notamment l’attente après la vaccination. Les 15 minutes devaient souvent se dérouler dans le box même, ralentissant ainsi le rythme des vaccinations", explique le directeur de l’hôpital Didier Bourdon.

1 000 vaccinations par semaine possibles

Désormais, deux lignes, avec deux médecins et deux infirmières vaccinent 750 personnes par semaine. "On pourrait facilement monter à 1 000", précise le directeur de l’hôpital.

Selon le principe dit de la marche en avant, les gens sont accueillis à l’entrée. On vérifie leur rendez-vous. S’ils n’ont pas fait la consultation prévaccinale, on les dirige vers deux boxes où des médecins leur posent quelques questions pour déceler d’éventuelles contre-indications et les informent sur la nature du vaccin.

Derrière le large comptoir qui accueille habituellement la buvette, aujourd’hui dévolu au pôle administratif du centre, des chambres froides recueillent les précieuses doses.

La température à moins vingt degrés est constamment sous contrôle grâce à une alarme reliée à l’hôpital. Les vaccins viennent de la pharmacie de l’hôpital à raison de trois fois par semaine. "Ce centre permet d’avoir toutes les garanties de sécurité, de suivi des patients et de conservation du vaccin", note la préfète. Depuis janvier, 11 000 personnes ont été vaccinées en Aveyron. "Ici, il s’agit du second centre du département en nombre de gens vaccinés et en capacité vaccinale."

Avec un taux de diffusion de 140, même si on dépasse largement le taux de 50 à partir duquel on passe au rouge, l’Aveyron est en deçà du taux moyen national de 200.

"En Aveyron, ce niveau est assez stable depuis quelque temps, ce qui montre que nos concitoyens respectent les consignes de sécurité, se réjouit Valérie Michel Moreaux. Nous renforçons les contrôles pour nous assurer que le couvre-feu est respecté. À ce titre-là, je dois noter que la stabilisation, même à un niveau haut, nous permet d’envisager les choses de manière moins drastique qu’au mois de novembre."

Quant à la probabilité des variants : "Les virus ont toujours des variants. Ce sont les taux de diffusion et la capacité hospitalière qui sont importants. À l’hôpital de Millau, on n’en est pas aux déprogrammations, il faut donc toujours rester dans cette vigilance."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

360 €

N772 - Superbe studio meublé, entièrement équipé, idéalement situé rue Arth[...]

350 €

Coeur de Millau - appartement type 2 avec balcon - A LOUER, au cœur de Mill[...]

410 €

N413 - A louer appartement de T2 meublé situé au 2ème étage boulevard de la[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?