Disparition d’un des derniers résistants du "Maquis Antoine"

  • Georges Angles lors de la visite de la délégation chinoise au Viaduc du Viaur. Georges Angles lors de la visite de la délégation chinoise au Viaduc du Viaur.
    Georges Angles lors de la visite de la délégation chinoise au Viaduc du Viaur.
Publié le

L’Association des Amis de la Résistance du Ségala Tarn- Aveyron ayant participé à la libération du Carmausin et Les Compagnons de Villelongue et Amis du Maquis-Antoine Tarn Aveyron, groupe Vény, ont le regret d’annoncer la disparition d’un des derniers résistants tarnais et aveyronnais, en la personne de Georges Angles.

Après son brevet d’hôtelier et plusieurs stages dans des hôtels toulousains, il fut réquisitionné par le commandant Antoine Pech de Carmaux et chef de maquis du même nom. Il devint chef cuisinier au dernier poste de commandement du maquis au château de la Planque situé sur la commune de Pradinas en Aveyron, non loin de Naucelle, Sauveterre, Albagnac et Villelongue- Cabanès.

Les derniers parachutages de matériels et armements au cours de la libération de Carmaux furent réceptionnés sur ce site et Villelongue. Il participa à la libération de Carmaux non par les armes mais par ses ravitaillements pendant la bataille de Carmaux.

Il continua à servir la résistance en poursuivant sa route vers l’Allemagne avec les troupes du commandant Antoine qui avait formé son Bataillon. Il servit le bataillon toujours comme chef cuisinier.

À son retour du front alsacien où le Bataillon Antoine avait intégré l’Armée du Général de Lattre de Tassigny, et après avoir travaillé dans les grandes hostelleries parisiennes, il prit dans les années 1950 la succession de son père et a grandi à l’Hostellerie du Viaduc du Viaur sur la commune de Tauriac-de-Naucelle.

Il vint s’installer en 1971 à Albi avec son épouse pharmacienne.

Les deux associations des Amis de la Résistance du Ségala Tarn et Aveyron viennent par ces quelques lignes présenter aux proches de Georges Angles leurs sincères condoléances et le respect que l’on doit à ce partisan de la liberté qui a servi la Résistance française.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Camjac

275000 €

Belle et atypique maison de type 7 et de 194 m² habitables environ sur beau[...]

68000 €

Maison à rénover sur un terrain de plus de 7000 m².Plus d'informations par [...]

135000 €

Joliment placée à proximité de toutes les commodités et du centre-ville. [...]

Toutes les annonces immobilières de Camjac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?