Aveyron : "Le diesel a encore une carte à jouer" pour la CFE-CGC Bosch

  • "On ne vivra que si le Diesel persiste encore quelques années", affirme le représentant CGE-CGC.
    "On ne vivra que si le Diesel persiste encore quelques années", affirme le représentant CGE-CGC. Archives JAT
Publié le

Études récentes et fortes convictions à l'appui, les représentants des organisations syndicales de l'usine sont depuis quelques minutes en réunion avec la présidente de Région Carole Delga. Et ils entendent bien le lui répéter : les motorisations Diesel les plus récentes ne polluent pas davantage que les derniers moteurs essence. Entretien avec Pascal Raffanel, élu CFE-CGC.

Vous allez rencontrer la présidente de Région aux côtés des représentants syndicaux de Sud et de la CGT. De quoi allez-vous parler ?

Nous voulons préciser aux pouvoirs publics et aux politiques que nous avons besoin de soutien dans deux registres. Tout d'abord du côté du Diesel. On maintient et persiste : les nouvelles motorisations diesel ont une part importante à jouer en matière de mobilités, notamment rurales. On va le réaffirmer. La question est d'arriver à prouver que les dernières motorisations ont un impact positif sur les émissions de NOx (oxydes d'azote).

Quelle est pour l'heure la position du gouvernement quand à l'avenir des motorisations Diesel ? La question est-elle définitivement tranchée ?

Le gouvernement n'a pas fermé la porte. Il n'y a pas d'opposition catégorique à donner des vignettes Crit Air aux véhicules les moins polluants. Les dernières motorisations, qui sortent depuis 6 mois, ont des émissions de Nox au même niveau que les essences, et ce même à basse vitesse, qui pourraient les rendre éligibles au Crit Air 1. Et la position du ministère de l'Economie est qu'il n'y a pas de raisons de ne pas octroyer de vignette à ces véhicules, de manière très claire.

Les Diesel actuels sont selon vous désormais aussi polluant que les derniers véhicules essences ?

C'est quelque chose qui a 6 mois et qui porte ses fruits. Il y a eu une évolution dans le système de SCR, qui sert à dépolluer les NOx. Jusqu'à présent l'un était positionné dans le moteur et effectivement, à froid et très bas kilométrage, il était peu efficace. Désormais les constructeurs en positionnent un second sur la ligne d'échappement, ce qui n'existait pas au moment de l'étude et permet selon plusieurs études d'avoir des résultats inférieurs à 15 mgNOx/km.

De quoi offrir un nouvel avenir au Diesel ?

Nous allons le répéter à Carole Delga... Aujourd'hui la meilleure solution pour quelqu'un qui roule 20 000 ou 25 000 km par an, c'est le diesel, qu'on le veuille ou non. En attendant qu'il y ait des moteurs à hydrogène ou électriques qui soient capables de tenir de longues distances avec des recharges rapides, le diesel a encore une carte à jouer. Nous allons également interpeller Carole Delga concernant la vignette Crit Air, complètement dépassé actuellement. C'est empirique. Actuellement on donne des vignettes Crit Air 1 pour des véhicules essences de 2011, ce qui est une absurdité. Il est sans doute 2 à 3 fois plus polluant qu'un diesel de 2020. C'est obsolète et dépassé. Cela mérite d'être revu et une présidente de Région peut porter ce discours.

Vous lancez par ailleurs un appel aux pouvoirs publics...

Tous les élus ou pouvoirs publics qui veulent nous aider sont les bienvenus pour la défense des salariés de Bosch. On acceptera de discuter avec eux sur des solutions dans le cadre de Bosch, par contre on ne va pas donner caution au groupe pour trouver un autre employeur sous une autre étiquette pour que le groupe se sépare de ses salariés. C'est le même discours qu'on porte partout. On ne vivra que si le Diesel persiste encore quelques années. Nous demanderons à Carole Delga de ne pas porter le seul discours d'une grande métropole toulousaine qui ne verrait que par le prisme des véhicules électriques, même si c'est peut-être la solution pour les grandes métropoles.

Propos recueillis par Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

298 €

RODEZ : T1 / 1 bis - prestations de qualité - comprenant cuisine aménagée [...]

327 €

Studio de 21.10 m2 en trés bon état (refait en 2016) Il de compose de: 1 en[...]

262 €

LOCATION SANS FRAIS D AGENCE Pièce principale avec coin kitchenette (placar[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 4 mois Le 09/02/2021 à 11:27

Amusant quand on sait que Mme DELGA est associée aux écologistes qui font partie de ceux qui vont interdire le diesel des grands centres villes à partir de 2024 . On n'est pas à une contradiction près.