Le "méga" poste électrique de Saint-Victor-et-Melvieu sera mis en service en 2022

  • Actuellement, une trentaine d’ouvriers s’affairent sur le chantier du futur poste électrique de RTE. Actuellement, une trentaine d’ouvriers s’affairent sur le chantier du futur poste électrique de RTE.
    Actuellement, une trentaine d’ouvriers s’affairent sur le chantier du futur poste électrique de RTE. C. G.
Publié le

Depuis octobre 2019, les travaux suivent leur cours au lieu-dit La Plaine, à Saint-Victor-et-Melvieu, ici même où sortira de terre la nouvelle infrastructure de Réseau transport d’électricité (RTE).

Pour quiconque n’y a pas mis les pieds depuis l’évacuation des opposants de l’Amassada, en octobre 2019, le lieu-dit La Plaine, à Saint-Victor-et-Melvieu, est méconnaissable. Les terres agricoles, sur cinq hectares, ont laissé place aux engins de chantier. En ce jeudi de février, les travaux de construction du futur poste électrique de Réseau transport d’électricité (RTE) suivent leur cours.

" Les premières entreprises ont commencé à intervenir directement après l’évacuation pour préparer la plate-forme, revient Philippe Garcia, l’un des responsables du projet. On a commencé par le terrassement et la déviation provisoire de la ligne aérienne à 225 000 volts traversant le chantier. À l’heure actuelle, nous avons deux entreprises qui sont présentes : Eiffage, pour la partie de 400 000 V et Lagarrigue pour celle de 225 000 V. " En tout, ce sont une trentaine d’ouvriers qui s’activent.

Un investissement de 75 millions d’euros

À terme, la première partie de 400 000 V sera aérienne, alors que celle à 225 000 V sera enterrée, "sous enveloppe métallique" : "Nous avons creusé jusqu’à 12 mètres de profondeur par rapport au terrain naturel, détaille Philippe Garcia. Au plus haut, nous reviendrons au niveau initial. Le but est évidemment de se fondre au maximum dans le paysage."

Le montage du secteur 225 000 sera terminé en avril. Une nouvelle entreprise prendra le relais, afin d’installer les différents appareils de mai à novembre.

En parallèle, les travaux du poste 400 000 V se poursuivront et s’échelonneront jusqu’au début 2023, notamment avec du génie civil, l’installation des transformateurs et la construction des bâtiments de contrôle des installations électriques.

Le nouveau poste sera raccordé au réseau public de transport d’électricité par l’intermédiaire de plusieurs lignes à 225 000 et 400 000 volts.

Les travaux de déboisement commencent en début de mois de février, l’abattage s’interrompant fin février "afin de respecter de la période nidification et reprendront à l’automne prochain. Un écologue intervient depuis plusieurs mois, à la demande de RTE, pour évaluer les fonctionnalités écologiques des zones boisées traversées", tient-on à souligner du côté de l’entreprise. "Les travaux de construction des lignes électriques commenceront début juin et s’échelonneront jusqu’au début de l’année 2023 - piste d’accès aux ouvrages, réalisation des fondations, création des tranchées pour les liaisons souterraines. Les anciens pylônes seront enlevés au fur et à mesure de l’avancée des travaux. La liaison provisoire qui jouxte le poste électrique sera démontée mi 2022."

2022 sera l’année de la véritable mise en route du poste électrique de Saint-Victor-et-Melvieu. "Nous aurons les premières grosses mises en service, avec le rabattement des premières liaisons électriques avec le poste déjà existant sur la commune, du côté de Melvieu. En 2023, tout sera fini", se projette Philippe Garcia.

En tout, cet immense projet à l’échelle du Sud-Aveyron représente un investissement global de 75 millions d’euros.

Un Plan d’accompagnement de projets de 600 000 € sera également réalisé.

Issu du contrat de service public signé entre l’État et RTE, il a pour but de soutenir des initiatives locales, notamment dans les communes concernées par le poste électrique. Le plan a été lancé en décembre, sous la présidence de Patrick Bernié, sous-préfet de Millau. Plusieurs projets auraient déjà été proposés.

Célian Guignard
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?