Aveyron : deux projets "alimentaires" soumis à la votation citoyenne de la Région

  • Maraîchage et consommation de produits bio en circuit court : deux projets aveyronnais à soutenir.
    Maraîchage et consommation de produits bio en circuit court : deux projets aveyronnais à soutenir. repro CP - Archives
Publié le

Il y avait sept projets aveyronnais (sur un total de 179) inscrits à la votation citoyenne lancée cette année par la Région sur le thème de l'alimentation durable. Cinq ont déjà été retoqués ou dirigés vers d'autres "disciplines", il n'en reste donc que deux : un projet d'hébergement, de maraîchage et de réflexion sur la transition écologique et l'alimentation au château d'Arvieu, et un autre de "masterchef dans les cantines" du département porté par l'Apaba de l'Aveyron. Ils demeurent en lice pour être financés par la Région via le vote de ses habitants.
Il reste jusqu'au 15 février pour les soutenir !
 

Un château en maraîchage

A Arvieu, le tiers-lieu le Jardin et son espace de co-working impulsent au village une belle activité socio-économique. Manquait au lieu un hébergement de même acabit, et c'est dans cette bâtisse et son parc de 1,5 hectare que Benoît Montels et Vincent Lefoulon portent un projet d'hébergement et d'accueil, mais aussi de formation, autour du thème de la transtion écologique, "et pour une alimentation durable", ajoute Benoît Montels. Le château d'Arvieu "aura vocation à accueillir des groupes qui viendront suivre des formations et découvrir la vie en milieu rural".

Entre avril et juin 2020, le château devrait accueillir ses 20 premiers "étudiants".

Ce projet, le deuxième du nom autour du château (après une thématique autour du climat qui lui avait déjà valu d'être lauréat dans cette votation citoyenne mise en place par la Région), vise ainsi à "financer une production maraîchère sur le domaine". Il a pour nom "T Camp", un concept initié hors Aveyron par le Mouvement des Colibris et le Campus pour la Transition. Son budget est estimé à 23 000 euros et 15 000 euros sont ici demandés à la région Occitanie.

Pour soutenir ce projet, votez ici.

Masterchefs dans les cantines

Le deuxième projet aveyronnais est porté par l'Apaba, et s'appelle "Masterchefs dans les cantines". "Globalement, il n'y a pas beaucoup de produits bio utilisés dans les cantines scolaires en Aveyron, lance Lisa Stetz, chargée de mission à l'Apaba. L'idée, c'est de mettre en avant les produits bio du territoire en organisant des ateliers dans différents lieux. Il y aura un formateur venu de l'Aude qui animera ces ateliers pour les cuisiniers des cantines scolaires. La majorité des produits utilisés proviendront de l'Aveyron."

Lors de ces ateliers, viandes, légumes et autres fromages seront déclinés en différentes recettes afin d'offrir aux enfants une alimentation saine et de proximité. La mise en place de ces ateliers est prévue pour l'année scolaire 2021-2022... sous réserve que le projet soit lauréat : "Ce genre d'actions de notre part est tributaire de financements publics", rappelle Lisa.

Le coût du projet est estimé par l'Apaba à 8 300 euros, dont 6 700 euros qui sont demandés ici à la Région.

Pour soutenir ce projet, voter ici.

 

 

L.R.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

290 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement exposé plein su[...]

549 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement rénové en centr[...]

830 €

Dans petit collectf neuf de 5 appartements, T3 duplex de 77 m2, comprenant [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?