Millau : le futur collège du Larzac reçoit ses premiers coups de pelle

Abonnés
  • Les bâtiments sortiront de terre début 2023. Les premirs enfants feront leur rentrée en septembre.
    Les bâtiments sortiront de terre début 2023. Les premirs enfants feront leur rentrée en septembre. C.G.
Publié le

La cour de récréation et les salles de classe n’accueilleront pas d’élèves avant la rentrée 2023. Pourtant, de belles histoires s’écrivent déjà autour du collège du Larzac. Les premiers coups de pelle, pour le terrassement du terrain, ont été donnés mi-janvier. Une avancée significative pour ce projet d’envergure, tissé depuis des années entre le conseil départemental, la communauté de communes Larzac et vallées, ainsi que les habitants du territoire. Tout n’a pas toujours été rose sur le plateau.

Ces derniers mois, il y avait même eu un peu d’eau dans le gaz, après des déboires administratifs qui ont entraîné deux ans de retard. En effet, les enfants n’y rentreront pas en septembre de cette année, comme prévu initialement, mais en 2023. Cependant, pas de quoi remettre en cause tous les efforts consentis jusqu’à présent. "Un collège, c’est un message d’espoir pour l’avenir, s’enthousiasme François Galliard, président du Département. La dernière fois que nous en avons construit un, en Aveyron, c’était en 1985. Et dans le Sud-Aveyron, c’est la preuve que de nouvelles populations sont arrivées. La venue de militaires (13e demi-brigade la Légion étrangère), à La Cavalerie, a fait que l’utopie est devenue réalité."

Un rêve qui a un prix, puisque pour ces 3 500 m² "l’enveloppe financière, qui a été respectée, s’élève à 17 millions d’euros", gymnase compris.

Un gymnase pour toutes les associations

L’infrastructure sportive est justement au cœur de la bonne entente entre les deux collectivités territoriales. "Notre coordination a permis un groupement de commandes, la mutualisation des moyens et, donc, des économies d’échelle, se félicite Christophe Laborie, président de la communauté de communes Larzac et vallée. Sans parler, de la qualité architecturale dont nous bénéficions. Ce sera le gymnase du Larzac pour l’ensemble des associations de tout le territoire."

Et, avec ses 1 800 m², il fera pleinement partie de la vie de l’établissement scolaire, dont il sera l’un des outils pédagogiques. Pour ce seul bâtiment, la facture est de 4,4 millions d’euros.

Vers une évolution de la carte scolaire

D’ici septembre 2023, de nombreuses étapes et décisions restent à valider. À commencer par l’accueil des premiers collégiens, qui pourront être jusqu’à 300. " D’ordinaire, nous faisons rentrer les élèves par niveau, explique Jean-François Galliard. La première année, les sixièmes seuls. Puis, l’année d’après, les sixièmes et les cinquièmes. Et ainsi de suite. Mais il n’y a rien d’obligatoire." Il se peut aussi que la carte scolaire soit revue, avec entre autres des dérogations pour des familles larzaciennes domiciliées dans l’Hérault, à l’image des villages du Caylar ou de Saint-Maurice-de-Navacelles. "Cela dépendra des capacités de l’établissement et des transports, s’ils le permettent, tempère Béatrice Vincent, secrétaire générale de la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale de l’Aveyron. Mais c’est tout à fait possible."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
célian guignard
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

55 €

N604 - A louer garage avenue Jean Jaurès.Loyer de 55 / mois.Dépot de garan[...]

410 €

N413 - A louer appartement de T2 meublé situé au 2ème étage boulevard de la[...]

360 €

N758 - A louer appartement T2 situé au 2ème étage avec ascenseur Résidence[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?