Auzits : il abandonne son véhicule accidenté et se retrouve devant le tribunal

  • Illustration Centre Presse Aveyron -
Publié le

Une histoire peu commune au tribunal correctionnel de Rodez, ce mercredi matin.
 

Peut-on se retrouver devant un tribunal après avoir abandonné son véhicule accidenté ? La réponse est oui. C'est ce qui est arrivé ce mercredi matin à un jeune homme vivant dans le Bassin. Le 19 août 2019, sur une route sinueuse menant à Escandolières, il perd le contrôle de son véhicule et fait une chute de près de cinq mètres dans un ravin. S'il s'en sort miraculeusement indemne, sa voiture, elle, prend feu sur une voie de chemin de fer. Le train Rodez-Paris est d'ailleurs interrompu un long moment... Mais ce qui intrigue les enquêteurs arrivés sur place, c'est que le conducteur a pris la poudre d'escampette. "J'ai appelé ma compagne pour qu'elle vienne me chercher, j'étais paniqué", explique-t-il devant le tribunal. Sa trace est retrouvée le lendemain, le jeune homme s'excuse depuis d'avoir pris la fuite et sait très bien ce que cela peut lui coûter : car en 2018 déjà, il avait laissé son véhicule accidenté sur le bord de la route de Valady par peur d'être contrôlé car il conduisait alors sans permis.

L'indispensable permis de conduire en milieu rural...

Cette fois, tout était en règle, assure-t-il. Son conseil, Me Cécile Pascal, venue d'Agen pour plaider, écarte d'ailleurs la piste d'une alcoolisation le soir des faits ou tout autre motif délictuel. "Il a pris peur seulement et c'est la première victime de cet accident", indique-t-elle, sans oublier de rappeler l'utilité de posséder le permis de conduire pour son jeune client, vivant en milieu rural et père d'un jeune enfant. "Comment peut-il faire pour l'amener à l'hôpital ou bien aller au travail si vous lui enlevez ?", interroge-t-elle. Le tribunal, lui, en décide autrement : le permis du jeune conducteur est suspendu pour une durée de huit mois et il devra dédommager la SNCF à hauteur de 2190€ pour les dégâts occasionnés. Il est également sous le coup d'une peine de prison avec sursis pour les huit prochains mois.

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Auzits

298000 €

Maison composée de 6 chambres édifiée sur une parcelle de terrain de plus d[...]

215000 €

Bel ensemble en pierre, composé d'une habitation principale de 130 m² et d'[...]

298000 €

Immo-pop, l'agence immobilière à forfait fixe vous propose cette maison Typ[...]

Toutes les annonces immobilières de Auzits
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?