Sur le viaduc de Millau, les agriculteurs défendent leur avenir

Abonnés
  • Gilbert Pailhas, éleveur en bovin viande et ovin lait pour Roquefort à Paulhe.
    Gilbert Pailhas, éleveur en bovin viande et ovin lait pour Roquefort à Paulhe. CP - Philippe Henry
  • Une trentaine de tracteurs a emprunté le viaduc de Millau, hier sur les coups de midi.
    Une trentaine de tracteurs a emprunté le viaduc de Millau, hier sur les coups de midi. CP - Philippe Henry
  • Sur le viaduc de Millau,  les agriculteurs défendent leur avenir
    Sur le viaduc de Millau, les agriculteurs défendent leur avenir CP - Philippe Henry
Publié le

Gilbert Pailhas, éleveur à Paulhe, a pris part au cortège qui a traversé le viaduc de Millau. À bord de son tracteur, il a parcouru les 2,5 kilomètres de bitume pour protester contre la prochaine réforme de la PAC mais également mettre en avant les difficultés qu’il rencontre, comme d’autres, sur le prix payé aux producteurs.
 

Venu de Paulhe, à quelques encablures de viaduc de Millau, Gilbert Pailhas n’est pas du genre à manifester à la moindre occasion. Pourtant, mercredi matin, il a tenu à prendre son tracteur pour rejoindre le cortège appelé à défiler sur le viaduc de Millau, à l’appel de la FDSEA et des JA. Car, les négociations autour de la prochaine Politique agricole commune, la PAC, l’inquiète. Des craintes...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?