Une nouvelle donne, mais une carte à jouer en Aveyron

Abonnés
  • De nombreux locaux ont été sur l’Aubrac pour passer un week-end.
    De nombreux locaux ont été sur l’Aubrac pour passer un week-end. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Les hôteliers déplorent une chute de la fréquentation, un peu partout à travers le département. Toutefois, les gîtes, en particulier sur l’Aubrac, connaissent une très forte hausse des réservations, illustrant une tendance que la crise sanitaire a façonné.
 

A la recherche de grands espaces. Les derniers mois, les dernières semaines n’ont fait que confirmer cette tendance, devenue un moteur pour oxygéner nos existences. Malgré les restrictions en vigueur, et le couvre-feu en particulier, bon nombre de personnes semblent se tourner vers des destinations où les activités de plein air sont possibles. Sur ce critère l’Aveyron tire son épingle du jeu....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Ph. H
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?