Vaccination en cabinet : 97 médecins aveyronnais volontaires

  • Repro CP
Publié le

Ils avaient jusqu'à jeudi 17 février à 23 heures pour se déclarer candidats, et ce sont en définitive 97 médecins aveyronnais qui ont accepté de vacciner, dans un premier temps, les personnes fragiles de 50 à 64 ans au sein de leurs cabinets.

Ils avaient jusqu’à mercredi 17 février à 23 heures pour se déclarer candidats, et ce sont en définitive 97 médecins aveyronnais qui ont accepté de vacciner, dans un premier temps, les personnes fragiles de 50 à 64 ans au sein de leurs cabinets.
L’opération va débuter jeudi 25 février, mais les médecins dits « de ville » s’activent depuis plusieurs jours en coulisses pour préparer au mieux l’échéance, en revoyant leurs carnets de rendez-vous pour libérer du temps aux futurs vaccinés.
Chaque médecin volontaire recevra dans les jours prochains un flacon contenant dix doses. Un seul flacon pour cette première livraison, mais l’État promet des approvisionnements plus importants dans les semaines suivantes.
« Les volumes des premières livraisons destinées aux médecins de ville sont faibles au regard du nombre de médecins potentiellement engagés dans la campagne de vaccination. De ce fait, chaque médecin disposera d’un seul flacon lors de la première livraison (semaine du 22 février), et de 2 ou 3 flacons maximum pour la deuxième livraison (semaine du 1er mars) en fonction de la consommation et du nombre de doses livrées », explique la Haute autorité de santé. La HAS précise par ailleurs qu’un nouveau créneau de déclaration de volontariat sera ouvert entre les 22 et 24 février.
Les flacons seront livrés aux pharmacies d’officine par les grossistes-répartiteurs au plus tard le 24 février. Ils pourront être retirés par les médecins dans leurs officines de référence dans la foulée de leur livraison à l’officine. Aiguilles et seringues seront également fournies.
 

X. B.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?