Les réactions après Rodez - Toulouse (1-0)

  • Laurent Peyrelade était satisfait du résultat mais surtout du visage affiché par ses joueurs.
    Laurent Peyrelade était satisfait du résultat mais surtout du visage affiché par ses joueurs. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Laurent Peyrelade n'a pas boudé son plaisir après la victoire de son équipe face à l'une des grosses cylindrées du championnat.

Laurent Peyrelade, entraîneur de Rodez : « Ça fait du bien de gagner, tout simplement. On s’est mieux adaptés aux conditions compliquées que Toulouse. Je suis très fier de ce qu’ont fait les garçons car ce n’était pas facile. C’est très difficile de jouer contre cette équipe, même dans ces conditions. Face à elle et aux autres du même style, il ne faut rien donner et ne pas laisser passer les occasions quand elles se présentent. J’ai d’ailleurs eu peur qu’on regrette d’en avoir loupé deux grosses mais finalement, c’est sur la troisième, qui était la plus compliquée, qu’on a marqué. Chaque équipe a eu le vent contre et pour mais on est celle qui a eu le plus de situations. On en a concrétisé une en première période et on a su ensuite ne pas reculer en seconde. Notre discipline mentale et notre intelligence ont été récompensées ce soir. En deuxième mi-temps, on a fait ce qu’il fallait faire : ne pas reculer et continuer à aller chercher nos adversaires haut. Je suis content que les gars aient été récompensés de l’énergie, du mental et de la discipline dont ils ont fait preuve. On a réenclenché la marche avant après notre défaite à Troyes (2-1 la semaine dernière, NDLR) et il faut qu’on continue sur ce chemin-là. On voulait être dans le match, le faire durer le plus longtemps possible et montrer qu’on avait progressé par rapport à la rencontre à Troyes mais aussi par rapport au match aller (défaite 3-0). Maintenant, il faut s’appuyer sur ce qu’on a fait ce soir lors des deux prochains matches, qui seront à l’extérieur. Ce résultat doit nous motiver à continuer, à avoir l’ambition d’aller plus haut. Accrocher un adversaire de ce calibre doit nous donner envie d’être plus forts, de travailler, de garder cette exigence, voire de l’accroître, mais en aucun cas de s’endormir. L’exigence permet de durer et d’avoir quelque chose à la fin. »

Patrice Garande, entraîneur de Toulouse : « C’était très compliqué de jouer ce soir. L’histoire de ce match se résume à l’adaptation aux conditions climatiques. En première mi-temps, c’était très difficile de jouer vers l’avant car on était face au vent. On a essayé de le faire mais quand j’ai vu ce que ça donnait, l’idée était d’atteindre la mi-temps à 0-0. Malheureusement, on a pris ce but et en deuxième période, on a mal utilisé l’avantage d’avoir le vent avec nous. On s’est trop précipités alors qu’on s’était dit qu’il fallait jouer au sol, arriver à construire nos actions. Il nous a manqué un peu de tout mais surtout de mouvement, ce qui est indispensable dans ces conditions, et d’application sur les coups de pied arrêtés. Rodez s’est bien mieux adapté que nous aux conditions. »

Ugo Bonnet, attaquant de Rodez et buteur : « Ça fait plaisir de retrouver le chemin des filets mais le plus important est que ce but est celui de la victoire. (Au sujet de son but) Il y avait du vent, ce qui est un facteur important, et je savais que dès que l’on était en position de frappe, il fallait tenter. J’ai bien pris la balle et avec l’aide du vent, elle a fini au fond. On avait l’expérience du match contre Clermont, qui avait été compliqué là aussi à cause du vent, et aujourd’hui, on en a tiré profit et ça nous a réussi. À la pause, on s’est dit qu’on avait gagné la première mi-temps mais qu’un nouveau match allait commencer étant donné que Toulouse allait avoir le vent avec lui. Finalement, ils (les Toulousains) ne nous ont pas inquiétés plus que ça, peut-être parce qu’ils n’ont pas l’habitude de ces conditions. On a fait un gros travail pour les empêcher de jouer, on a super bien défendu et je pense qu’on méritait peut-être de mettre un second but. »

À lire également

Le Raf s'offre une victoire méritée face à Toulouse.

Revivez le direct en cliquant ici.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?