Les géants de l'alimentation passent au vegan

  • Les géants de l'alimentation donnent un coup d'accélérateur à leur branche végane en anticipant un boom du marché.
    Les géants de l'alimentation donnent un coup d'accélérateur à leur branche végane en anticipant un boom du marché. SolStock / Getty Images
Publié le , mis à jour

(ETX Studio) - Nestlé, McDonald's, Unilever... les géants de l'alimentation donnent un coup d'accélérateur à leur branche végane en anticipant un boom du marché. Car ce positionnement pourrait leur rapporter gros. Les produits végétaux devraient frôler les 30 milliards d'euros en 2027.

Excellente nouvelle pour les fans des "deux doigts coupent fin". La marque Nestlé vient de sortir ce lundi 22 février une version végétalienne du KitKat. Le KitKatV, c'est son nom, imite le goût du chocolat grâce à une formule à base de riz. La sortie de la version sans lait de la barre chocolatée pourrait paraître anecdotique, mais elle met en lumière une tendance de fond. Les géants de l'alimentation se positionnent de plus en plus sur le marché vegan pour coller à la demande grandissante.

Tendance culinaire de fond

La tendance n'est pas près de s'inverser. Pour preuve, selon la banque britannique Barclays, les ventes de produits végétaux devraient atteindre 30 milliards d'euros en 2027, soit une augmentation de 16% par an. De quoi attirer de nombreux groupes agroalimentaires, alléchés par les futurs gains de ce nouveau segment de consommation. Rien qu'en France, les ventes de produits vegans augmentent à vitesse grand V : de 11% par an (en 2019), selon l'institut d'études privé Xerfi, pour une valeur totale de 400 millions. Pour Guillaume Gachet, directeur marketing Herta Le bon Végétal chez Nestlé, interrogé par Les Echos, "le marché français a un gros potentiel et devrait connaître une croissance à deux chiffres dans les années à venir".

De Danone à Ikea

Depuis 50 ans, "Follow your Heart" produit des fromages comme la mozzarella ou le gouda sans lait, ainsi que de la mayonnaise sans œufs. Cette marque américaine vient d'être rachetée par... Danone. Paradoxalement, le champion du yaourt a donc décidé d'ajouter une corde à son arc en achetant un leader du produit d'origine végétale. L'anglo-néerlandais Unilever s'est aussi positionné sur le secteur avec la sortie d'une barre glacée Magnum sans lait, le Vegetarian Butcher pour les viandes végétales et Hellmann's pour la mayonnaise. Précédemment, de grandes chaînes de restauration se sont aussi lancées dans le mouvement. McDonald's avec le Mc Plant ou Burger King avec son Impossible Whooper, la version sans viande animale de son burger le plus connu. Même le magasin de meubles en kit Ikea s'y est mis et propose une version vegan de ses fameuses boulettes. La marque revendique même 50% de produits vegans.

Sous l'océan

Les produits de substitution de viande ne sont pas les seuls à avoir tapé dans l'œil des industriels. En août 2020, Nestlé avait lancé "Sensational Vuna", un thon vegan à base de poids et de blé. "Il ressemble à du thon, il a le goût du thon et pourtant, il ne contient pas de thon", avait affirmé la multinationale suisse. Ce poisson alternatif est exclusivement disponible dans les magasins suisses. Pour le moment.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?