Panne au 13 heures de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau raconte les coulisses de ce bug informatique

  • Devant les lecteurs de La Dépêche, Marie-Sophie Lacarrau revient sur le bug qui a perturbé le journal de 13 heures de TF1 le 18 février.
    Devant les lecteurs de La Dépêche, Marie-Sophie Lacarrau revient sur le bug qui a perturbé le journal de 13 heures de TF1 le 18 février. DDM - Xavier de Fenoyl
Publié le

Une panne centrale a empêché la diffusion à l'heure prévue du journal télévisé de 13 heures de TF1, jeudi 18 février, présenté par Marie-Sophie Lacarrau. En visite à La Dépêche du Midi à Toulouse, la présentatrice, originaire de Villefranche-de-Rouergue, revient sur ce bug surprenant.

"Bonjour et bienvenue dans ce 13 heures mais nous n’allons pas passer beaucoup de temps ensemble aujourd’hui, c’est totalement inédit. Nous n’allons pas pouvoir vous proposer votre journal de 13 heures", annonçait dès la prise d’antenne Marie-Sophie Lacarrau, ce jeudi 18 février à 12 h 59.

Une panne centrale a en effet empêché la diffusion à l'heure prévue du journal télévisé sur TF1 présenté par Marie-Sophie Lacarrau. La chaîne a présenté ses excuses et a été contrainte de passer une émission de reportages à la place. Un journal raccourci a finalement pu être diffusé à 13 h 38 pendant 17 minutes.

"Malheureusement il n’y a rien à faire, nous subissons une panne"

Marie-Sophie Lacarrau, en visite à La Dépêche à Toulouse lundi 22 février, a pu revenir sur ce bug informatique, inédit dans l’histoire de la première chaîne : "La journée commence comme n’importe quelle autre journée. Je commence à écrire le journal, les équipes sont sur le terrain… La première alerte intervient aux alentours de 12h40. Deux minutes avant, mon assistante me dit que c’est bizarre, que son ordinateur ne réagit plus de la même manière, et qu’il y a peut-être un souci. Quelques minutes après, plusieurs ordinateurs passent en écran noir. Ça ne sent visiblement pas bon. Là c’est la mobilisation générale. Malheureusement il n’y a rien à faire, nous subissons une panne", raconte la journaliste.

"À 12h52, on décide qu’il faut au moins que j’aille en plateau pour expliquer aux téléspectateurs ce qui est en train de se passer. Par la suite, on convient que le journal de 13 heures doit être maintenu. On décide alors de relancer la machine, et on parvient à récupérer une partie de nos reportages. On bâtit un journal d’une dizaine de minutes, et à 13h35 on décide de reprendre l’antenne pour à peine 15 minutes".

"Aujourd’hui, je pense qu’un tel événement ne peut plus se reproduire"

Désormais, la rédaction de TF1 scrute le moindre problème informatique: "Aujourd’hui, je pense qu’un tel événement ne peut plus se reproduire. Ils sont probablement toute une équipe à étudier et à décortiquer ce qu’il s’est passé pour que ça ne se reproduise plus", précise Marie-Sophie Lacarrau.

La présentatrice est aussi revenue sur les taquineries des internautes sur les réseaux sociaux, qui accusaient son prédécesseur, Jean-Pierre Pernaut, d’être à l’origine de la panne : "Pour la petite blague, je déjeunais avec Jean-Pierre Pernaut juste après ce journal-là, et c’est lui le premier qui s’est amusé de ces gens sur les réseaux sociaux qui l’accusaient d’avoir piqué les clés ou les codes d’accès (rires). Je lui ai tout de même fait remarquer qu’en 33 ans, il n’avait jamais vécu cela".

Virgile Guilhamet
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

99900 €

Proche du centre ville à pied, sur terrain pentu de 5123 m² avec une partie[...]

560 €

A LOUER AGREABLE TYPE 3 TRAVERSANT D'UNE BELLE SURFACE RESIDENCE AVEC ASC[...]

440000 €

PRODUIT TRÈS RARE ! EN EXCELLENT ÉTAT ! Entre Najac, Varen et Laguépie, mag[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?