Coronavirus : les chiffres se dégradent en Occitanie, mais restent stables en Aveyron

  • En Occitanie, les hospitalisations repartent.
    En Occitanie, les hospitalisations repartent. Archives Centre Presse - J. -A. T.
Publié le

L'ARS a publié son bulletin des chiffres consolidés mardi soir.

Comme chaque mercredi, l'ARS Occitanie a publié un point hebdomadaire des chiffres de l'épidémie de Coronavirus dans la région. Ce bulletin, avec des chiffres arrêtés mardi soir à 18 h 30, fait état d'une reprise des contaminations après plusieurs semaines de baisse. 

Sur les sept derniers jours, le taux de positivité des tests est passé de 4,8 à 4,9 %, en sachant que le nombre de test a diminué de 25000 unités, à cause notamment des vacances scolaires. Ces deux chiffres laissent penser que le nombre de cas positifs devrait monter à nouveau fortement dans les prochains jours. 

Les cas repartent à la hausse en Occitanie

Du côté des hospitalisations, la baisse au niveau régional est toujours présente, avec 43 hospitalisations en moins (1668 le 23 février contre 1711 le 16), mais le nombre de personnes en réanimation est lui resté stable (278 pour 277). Le chiffre des décès est également inquiétant avec une augmentation de 111 cas en une semaine.

Surtout,  si on compare la situation au bulletin hebdomadaire du vendredi, édité donc le 19 février à 19 h 30, la situation fait état d'une nouvelle hausse des hospitalisations (1668 contre 1656).

Des données qui, si elles se confirment dans les prochains bulletins, pourraient laisser transparaître la présence d'un plateau bas, qui aurait été atteint en fin de semaine dernière et une remontée au fur et à mesure que les variants du virus, surtout le Britannique, plus contagieux, se diffuse. 

En Aveyron le seuil bas atteint ces jours-ci ?

Du côté de l'Aveyron, l'analyse des chiffres depuis plusieurs mois laisse apparaître un décalage de quelques jours entre la situation locale et la moyenne régionale. Une situation qu'on retrouve dans les baisses comme dans les hausses. 

Mardi soir, il y avait 95 patients hospitalisés, contre 93 vendredi et 96 le mardi 16. Et six personnes étaient en réanimation dans les différents hôpitaux du département, contre quatre une semaine plus tôt. Du côté des décès, on enregistre tout de même une augmentation de six unités.  

Ces données pourraient laisser supposer que l'Aveyron est actuellement en train d'atteindre son seuil bas, notamment grâce à sa résistance au variant anglais. En fin de semaine dernière (dernières données disponibles), 10 % des cas étaient dus au variant, contre 36 % au niveau national. Une situation qui pourrait évoluer avec les mouvements de population liés aux vacances scolaires.

Les données de ce bulletin ARS font uniquement état de la situation de l'épidémie dans les hôpitaux. Les chiffres dans les services annexes comme les Soins de suite et réanimation (SSR) et le Ehpad n'y sont pas intégrés.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

565 €

Situé au 3 ème étage, il se compose : D'un grand séjour ouvert sur une cuis[...]

1059 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Bel appartement rénové situ[...]

587 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE APPARTEMENT BIEN ISOLE Une e[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?