Sud-Aveyron : alors qu'un agriculteur crie au détournement de fonds, les parties se défendent

Abonnés
  • Jean Galzin se plaint de divers éboulements. Ses opposants estiment qu’il en est le responsable.
    Jean Galzin se plaint de divers éboulements. Ses opposants estiment qu’il en est le responsable. C. G.
Publié le , mis à jour

L’affaire a vingt ans d’âge. Dans l’équation : un agriculteur, la maire d'Ayssènes et un chef d’entreprise.

De l’eau aurait dû couler sous les ponts. Pourtant, de cet orage du 13 juin 2000, il reste, selon Jean Galzin, agriculteur à La Fabrié, à Ayssènes, de nombreux stigmates. Au-dessus de sa bergerie, où sont abritées 180 brebis destinées à la viande, passe une route communale qui, depuis, menacerait de s’écrouler. "Les intempéries de l’époque ont fragilisé le talus, estime-t-il. Nous avons...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Célian Guignard
Voir les commentaires
L'immobilier à Ayssènes

7400 €

Vente maison Ayssènes, Lacs du Lévézou, maison de hameau avec cour à resta[...]

Toutes les annonces immobilières de Ayssènes
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?