La grande soirée des années 1980 est reportée en mars 2022

  • Les Croulants lors de la dernière réunion avec Ghislain Bou, président de l’association depuis 2003.
    Les Croulants lors de la dernière réunion avec Ghislain Bou, président de l’association depuis 2003.
Publié le

Cette tradition "croulanesque" devait être la 48ème édition !

Les organisateurs de la traditionnelle soirée des Croulants, qui attire chaque année un nombreux public, espéraient maintenir leur 48e édition programmée ce samedi 6 mars, grâce à des mesures sanitaires strictes, mais ils ont finalement renoncé. "C’est la pandémie de coronavirus qui a eu raison de la bonne tenue de l’événement", a déclaré Ghislain Bou, le président de l’association. "Avec un nombre de nouveaux cas de Covid-19 apparem- ment sans fin et le chaos national qu’il suscite, la meilleure des stratégies était menacée. Même si l’avenir venait à s’éclaircir brutalement, nous serions au dernier moment dans l’incapacité de préparer cette manifestation dans des conditions normales. Aussi à contrecœur nous avons décidé d’annuler l’édition 2021."

Mais que les habitués à cette grande soirée des années 80 se rassurent, la 48e soirée aura lieu en 2022 (le 5 ou 12 mars) et en principe avec La Déryves pour animer l’apéritif et le grand orchestre de Bernard Becker pour la partie spectacle et bal.

Cette tradition "croulanesque" a vu le jour en 1974. Pierre Blanc, alors président de l’Union Sportive Primauboise, a sollicité deux fervents supporters, Georges Burlas, ancien président de l’USP et Roger Garcia pour trouver une animation susceptible de renflouer les caisses du club.

Ces derniers se sont adressés à un fan d’accordéon, Jean-Marie Bessière. C’est ainsi qu’a germé l’idée d’une nuit de l’accordéon rapidement devenue la "Nuit des Croulants".

Une équipe de douze personnes a été constituée et programmé la soirée pour le deuxième samedi de mars avec Michel Bouscayrol.

Pour cette première, les organisateurs avaient misé sur 200 personnes et la soirée devait se dérouler salle Rigal à La Primaube. Devant l’affluence des réservations, un chapiteau a été implanté sur le terrain du presbytère. Puis en 1977 et pendant quatre ans, ce fut le hangar Béteille qui a accueilli les participants de plus en plus nombreux. Tout au long de ces années, l’affluence est allée crescendo pour atteindre un record de 1 325 participants en 1981. En 1982, cette soirée a eu pour cadre la salle omnisports du centre social de La Primaube. Jusqu’en 1985, cette soirée a été organisée sous l’égide du foot. De 1985 à 1993, une association a été constituée avec pour objet de développer la vie associative, culturelle et sportive de La Primaube. Mais la lassitude s’installant, elle a été dissoute en 1993.

De 1994 à 2003, cette manifestation a été reprise pour le compte du foot. Fin 2003, le comité d’animation des Croulants est né.

En fonction du bilan financier, ces derniers ont d’abord équipé les associations qui encadrent des jeunes, puis ont proposé un spectacle gratuit aux enfants de 2012 à 2016 et remis un chèque aux associations de parents d’élèves des quatre écoles de la commune depuis 2017. Depuis 2007, cette manifestation est organisée à l’espace animation de Luc.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

592 €

Appartement de type 3 d'environ 65m² située à La Primaube comprenant une en[...]

480 €

Local commercial d'une surface de 40 m2. Disponible le 15/08/2021[...]

450 €

Résidence 'Le Clos Beauséjour' Appartement T1Bis, en excellent état, au pr[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?