Finalement, la Division 2 féminine pourrait ne pas reprendre

  • Les Rafettes ne savent toujours pas si elles pourront reprendre leur championnat de Division 2.
    Les Rafettes ne savent toujours pas si elles pourront reprendre leur championnat de Division 2. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Alors que les Ruthénoises devaient reprendrent leur championnat le 18 avril au plus tard, de nouvelles annonces du ministère des Sports, mercredi 3 mars, éloignent cette perspective.

Les Rafettes pourront-elles reprendre leur saison ? La possibilité d'un retour sur les pelouses a été remise en cause, mercredi 3 mars, par les déclarations du ministère des Sports à l'AFP.

Les championnats de National 2 et de Division 2 féminine, dont la reprise était prévu dans les prochaines semaines, sont contraints de rester à l'arrêt, au moins provisoirement. "Du fait d'un contexte sanitaire fortement dégradé, ces divisions ne pourront reprendre dans l'immédiat", a annoncé le ministère. Tout en indiquant "travailler actuellement à un plan par étapes pour donner des perspectives de reprise progressive au monde sportif. Mais dans le contexte du moment où 20 départements sont sous une vigilance extrême et que le gouvernement fait tout pour repousser un confinement, il est malheureusement impossible d'envisager aujourd'hui une reprise des divisions amateures ou semi-professionnelles".

La Fédération française de football avait annoncé, le 19 février, que le championnat de Division 2 féminine ira jusqu'à son terme, avec une reprise au plus tard le 18 avril, sous un autre format de compétition. Ce revirement est un coup dur pour les Ruthénoises et leur entraîneur Mathieu Rufié, qui espéraient reprendre la compétition.

Mais il reste désormais à savoir si le retour sur les pelouses est ajourné, ou si cette annonce ministérielle sonne comme un coup de sifflet final de la saison. "Cela va être extrêmement difficile de reprendre les compétitions", a réagi Noël Le Graët, le président de la fédération, au micro de RMC. Le dirigeant avait indiqué le 1er jour dans un entretien à Sud-Ouest : "Si, vers le 20 mars, on n’a pas d’autorisation de reprendre, c’est fini."

A lire aussi : Football : Mathieu Rufié, l'entraîneur des Ruthénoises, se dit "soulagé et impatient"

 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

340 €

Résidence Accropolis. Appartement T1, d'une surface de 28 m2, à proximité d[...]

402 €

A louer T1 Bis de 31,65 m2 sis dans le quartier de Bourran à Rodez. Il se c[...]

119000 €

Dans une très belle maison déjà composée de deux logements et située à quel[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?