Gazole, sans plomb... Les prix des carburants s’envolent

  • La note grimpe à la pompe. La note grimpe à la pompe.
    La note grimpe à la pompe. DDM - Sylvie Cambon
Publié le

L’Opep + se réunit ce jeudi pour établir une stratégie.

Les automobilistes l’ont constaté ces dernières semaines : le prix des carburants est en train de retrouver son niveau d’avant-crise. Avec l’épidémie de Covid-19 et les deux confinements en France, les prix avait reculé.

Les litres de gazole et de SP95-E10 coûtaient 18 et 14 centimes de moins en moyenne en 2020 par rapport à l’année précédente. Depuis trois mois environ, les prix repartent à la hausse. Au 1er mars, en moyenne en France, le litre de gazole était vendu à 1,39 €, le SP95 à 1,50 € et le SP98 à 1,56 €, selon les relevés du site collaboratif Carbu.com. Des niveaux comparables au 1er mars 2020 avant le confinement, note La Dépêche. Entre ces deux dates, le litre de gazole est descendu à 1,17 €, le SP95 à 1,22 € et le SP98 à 1,31 €. Parallèlement, le cours du baril de pétrole Brent se situait à 63 $ ce mardi contre 51 $ le 30 décembre 2020. Il était même passé sous les 30 $ en octobre 2020 et sous les 20 $ en avril 2020.

Les explications sont multiples : l’optimisme retrouvé des traders, rassurés par les campagnes de vaccination à travers le monde, le plan de relance présenté par Joe Biden aux États-Unis et la reprise de la demande en Asie. La production de pétrole est impactée, par ailleurs, par les tensions au Moyen-Orient autour du programme nucléaire de l’Iran ou du Yemen, et l’attitude des pays producteurs qui ont mis un frein à la production de pétrole.

Les membres de l’Opep + doivent se réunir à nouveau, ce jeudi, pour réévaluer cette stratégie, rapporte Le Figaro. Reste à savoir si la balance penchera du côté de l’Arabie Saoudite (favorable aux restrictions) ou de la Russie (qui veut augmenter la production). L’accord qui sera trouvé pourrait être décisif pour le consommateur.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?