Le club de Villefranche perd José Correia, son pilier

  • Son sourire ne le quittait jamais. Grand défenseur du handball à Villefranche-de-Rouergue (depuis la création du club en 1973) et dans tout le département, José Correia aimait, avant toute chose, transmettre sa passion aux jeunes. Il est décédé ce mercredi dans sa 70e année.
    Son sourire ne le quittait jamais. Grand défenseur du handball à Villefranche-de-Rouergue (depuis la création du club en 1973) et dans tout le département, José Correia aimait, avant toute chose, transmettre sa passion aux jeunes. Il est décédé ce mercredi dans sa 70e année. Reproduction Centre Presse
Publié le , mis à jour

Membre du HBCV depuis la création en 1973, fidèle donc depuis près d'un demi-siècle (il avait la licence n°7 !), figure incontournable, il est décédé ce mercredi 3 mars, l'année de ses 70 bougies. 

Si le Handball-club villefranchois est né en 1973 et s’est développé, c’est que bon nombre de bénévoles ont œuvré, année après année, pour que cette discipline soit bel et bien présente dans la  Perle du Rouergue. Et parmi ces bénévoles, la locomotive a peut-être été José Correia ! En 48 ans d’existence du HBCV, il est le seul à avoir été licencié sur la totalité de la période, dans les bons moments comme dans les moins faciles. D’ailleurs, sa licence portant le numéro 7 prouve sa fidélité sans faille envers les couleurs jaune et bleu !

José Correia ne pourra pas souffler les 50 bougies de son mariage d'amour avec son club de toujours. Il est décédé ce mercredi 3 mars 2021 l'année de ses 70 ans. "Mais le souvenir de ce grand Homme du club perdurera longtemps, souligne, très ému, Damien Ichard, qui a partagé la présidence avec lui de 2004 à 2015. Volontaire, infatigable bénévole (NDLR : et pas qu’au niveau du handball puisqu'il a longtemps oeuvré, par exemple, au sein du comité Foire expo), bon nombre d’entre nous garderons le souvenir de ce coéquipier au grand cœur, jovial au sourire communicatif, toujours là auprès de ses partenaires, des jeunes, des dirigeants ou des parents".

Tour à tour joueur, entraîneur, trésorier, président, son implication a été totale. Personnage intemporel, son nom est connu tant des anciens avec lesquels il a partagé les débuts de l’aventure, que des jeunes qui lui faisaient toujours la fête lors de ses passages au gymnase. Dans la Bastide, on ne sait si c’est son nom qui est associé au HBCV ou l’inverse ! Cette passion, il l’a également partagée en famille. Son épouse Jackie est toujours secrétaire du club présidé désormais par Jérémy Olié, ses deux filles Sandra et Virginie, étant jeunes, l’ont suivi quelques temps sur les terrains. Et, en s’y penchant d’un peu plus près, on retrouve également des frères et sœurs, beau-frères, nièces, tous convertis par José quelques temps à ce sport collectif ou au fonctionnement de l’association.

"C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous pensons à cette grande famille qui perd un des siens", insisteDamien Ichard. Avant de poursuivre au nom du HBCV : "Le club leur adresse de sincères condoléances. Merci José pour le temps passé au HBCV, bien souvent au détriment des tiens. Nous sommes nombreux à avoir apprécié ces moments partagés à tes côtés. Tu as su transmettre cette fibre. Bien souvent sur les terrains, tu t’es régalé et tu as partagé ces instants entre copains. Cette fois, tu t’es échappé sur ton aile".

Les obsèques de José Correia seront célébrées samedi 6 mars, à 10h30, au cimetière de Villefranche-de-Rouergue, avec une cérémonie civile.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

787000 €

Immeuble emblématique de la ville, ce remarquable bâtiment de caractère pro[...]

100000 €

Dans un quartier calme, terrain à bâtir de 4226 m², tout à l'égout et belle[...]

145000 €

Proche de toutes les commodités à pied, appartement T3 duplex traversant 72[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?