Le torchon brûle au sein de la société de pêche de Rodez

  • Le bureau fait bloc derrière son président André Wilfrid.
    Le bureau fait bloc derrière son président André Wilfrid.
Publié le

Mis en cause par des opposants qui souhaitent le renverser, le bureau de l’AAPPMA se défend.

La vie était un long fleuve tranquille pour les adhérents de l’AAPPMA de Rodez, première société de pêche du département en nombre d’adhérents (3 500). Mais les eaux calmes du début se sont transformées en de tumultueux rapides. Plus particulièrement autour des membres du bureau actuel que certains adhérents aimeraient bien remplacer. La fronde est menée par Clément Jouvet qui brigue la présidence. Ce dernier a même déjà constitué l’équipe qui l’accompagnerait pour "impulser une nouvelle dynamique" sur l’immense secteur couvert par la société de pêche ruthénoise.

"Des propos mensongers"

Un vaste programme que les adhérents dissidents ne se privent pas de relayer via la presse et les réseaux sociaux. Une méthode que ne goûtent pas spécialement les mis en cause qui font bloc autour de leur président André Wilfrid. À la tête de l’AAPPMA ruthénoise depuis 2014, ce dernier entend bien se représenter pour conserver son siège. Plus que la façon de faire c’est surtout les propos mis en avant par l’opposant qui le dérangent. Des dires que l’équipe en place n’hésitent pas à qualifier de "mensongers". "Nous nous sommes toujours montrés ouverts à toutes les propositions", se défend André Wilfrid visiblement agacé par ces attaques (voir nos précédentes éditions).

Affichant 50 années de bénévolat au sein de la société, ce dernier martèle qu’il a "toujours laissé une place de choix aux jeunes. On peut ne pas apprécier nos actions et s’y opposer, explique-t-il, mais ce que je ne supporte pas c’est que l’on raconte n’importe quoi. Et c’est ce qu’ils font sans arrêt ", analyse-t-il en précisant que " chaque année, 7 ou 8 membres du bureau sont renouvelés. Les 3/4 de ceux qui nous attaquent n’étaient même pas adhérents chez nous il y a 2 ans. Et pourtant ils arrivent et prétendent nous montrer comment il faut faire. Non, ce n’est pas comme cela que ça marche ", ajoute le président qui en appelle au " respect des statuts de l’AAPPMA ". Selon ce dernier tout ce remue-ménage ne vise qu’à faire payer la société pour son indépendance assumée vis-à-vis de la fédération départementale de la pêche. Une fédération avec qui "certains des opposants auraient tissé des liens étroits. Si étroits qu’ils en seraient devenus dépendants" selon lui. " Tout cela est politique. C’est triste, mais les adhérents ne sont pas dupes ", conclut-il en espérant que ces derniers feront le bon choix au moment de glisser le bulletin dans l’urne, à la fin de l’année.

Initialement prévues en décembre dernier, les élections ont finalement été reportées à cause de la pandémie.
Rachid Benarab
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

386 €

TYPE 1 SITUE ENTRE I.U.T ET LE CENTRE VILLE AVEC GARAGE ,CUISINE SEPARE ET[...]

447 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE ENTREE AVEC PLACARD DE RANGEMENT, D'UNE CUISINE A[...]

330 €

Ce studio,idéal pour étudiant vous propose: Une entrée avec placard Une piè[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?