Régionales en Occitanie, José Bové rejoint Carole Delga : "Le risque RN n'est pas acceptable"

Abonnés
  • José Bové et Carole Delga.
    José Bové et Carole Delga. L'Indépendant - Olivier Got
Publié le

L’ex-eurodéputé Vert, infatigable défenseur du monde paysan, s’engage au côté de la présidente sortante PS de la Région Occitanie. Avant une conférence de presse, début avril, qui doit réunir d’autres soutiens "de poids" à Carole Delga, José Bové a accordé un entretien à L’Indépendant.

L’Aveyronnais, qui fut aussi candidat (très) malheureux à l’élection présidentielle de 2007 (1, 32 % au premier tour), est resté une figure de l’écologie et de l’altermondialisme. Mais à 67 ans, José Bové, qui s’engage dans ces élections régionales pour faire barrage au Rassemblement national (RN), préfère pour cela se rallier à la sortante PS plutôt qu’au candidat EELV, Antoine Maurice....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Recueilli par Frédérique Michalak
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Anonyme13114 Il y a 1 mois Le 04/03/2021 à 21:13

Carole Delga Madame Faut qu'on y a qu'a c'est un risque encore plus élevé.

Altair12 Il y a 1 mois Le 04/03/2021 à 20:40

Il faudra pourtant qu'ils s'habituent car au P.S. il y a plus d'élus que d'électeurs ! ! !