Druelle Balsac : un collectif se crée contre un projet de construction d’une porcherie

  • Le terrain concerné aux Gardes  avec les habitations très proches.
    Le terrain concerné aux Gardes avec les habitations très proches.
Publié le

Suite au projet de construction d‘une porcherie sur le site des Gardes, commune de Druelle-Balsac, un collectif d’opposants s’est créé et a tenu à exprimer ses craintes et son incompréhension. Ce projet, situé à proximité immédiate de plusieurs maisons d’habitation occupées depuis plusieurs décennies, a fait l’objet d’une pétition signée par les familles concernées et transmise aux différents organismes (Préfecture, Communauté d’agglomération, Mairie de Druelle-Balsac, Chambre d’Agriculture) et syndicats agricoles.

Ces familles trouvent qu’il est absolument inacceptable qu’une porcherie, prévue pour cent porcs dans un premier temps, soit implantée à une centaine de mètres de quatre maisons (105 mètres pour la plus proche) et à moins de 200 mètres de trois autres.

Les porteurs du projet assurent qu’il n’y aura pas de nuisances olfactives car il s’agit d’un élevage sur paille. Il n’empêche qu’une visite effectuée par le collectif et des représentants de la municipalité de Druelle-Balsac dans le même type d’installation contredit complètement cet argument. Et de s’interroger "Du fait, non seulement des odeurs mais aussi des nuisances sonores, les riverains rencontreraient dans l’avenir les plus grandes difficultés pour aérer leur logement, prendre des repas à l’extérieur, une dépréciation conséquente de leur bien sera inévitable. Est-ce normal ?"

Le collectif se sent en droit de se poser quelques questions sur le bien fondé d’un tel projet : "Pourquoi implanter une porcherie dans les environs immédiats de maisons alors que d’autres possibilités pourraient être envisagées notamment au sein du GAEC nouvellement constitué ?"

De plus ce projet entraînera une augmentation inévitable de circulation d’engins agricoles, entre les deux sites du GAEC, sur la route départementale D67 déjà très fréquentée, l’accès situé à proximité d’un sommet de côte sera accidentogène.

La municipalité de Druelle-Balsac, consciente du problème, a cherché et proposé des solutions alternatives. Elles ont été systématiquement rejetées par les porteurs du projet. "À l’heure où certains exploitants s’interrogent sur l’amélioration de la cohabitation entre leur activité et celle des résidents, il nous semble que le choix de ce site pour une porcherie soit pour le moins paradoxal ! Le futur exploitant, le co-exploitant ainsi que le vendeur du terrain, doivent réfléchir aux conséquences néfastes de l’implantation de ce bâtiment d’élevage et envisager une autre solution" poursuivent les signataires.

Ils sont favorables au développement de l’agriculture ainsi qu’à l’installation de jeunes agriculteurs " mais une cohabitation sereine avec les résidents ne peut être basée que sur le respect mutuel de chacun".

Ils restent vigilants et demandent aux instances décisionnelles de prendre en compte leurs arguments.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Druelle Balsac

87000 €

C'est dans un petit village à 10 kms de Rodez que vous trouverez cette char[...]

160000 €

BALSAC !!!!En coeur de village, pour les amoureux des vieilles bâtisses, ch[...]

91800 €

Terrain à bâtir de 1632 m² situé à l'Hospitalet, sur la commune de Druelle [...]

Toutes les annonces immobilières de Druelle Balsac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?