L’évolution des cantons au fil du temps

  • Michel Lombard.
    Michel Lombard.
Publié le

Avant 2015, au sud-ouest du département de l’Aveyron, existaient trois cantons de dix-huit communes au total. Ils avaient pour chef-lieu Najac, Rieupeyroux et La Salvetat-Peyralès.

De 1833 à 1848, le découpage était différent : Najac et Rieupeyroux ne formaient qu’un seul et même canton et celui de La Salvetat-Peyralès était réuni à celui de Sauveterre-de-Rouergue. En 1848, chacun retrouva son autonomie. En 1940, les conseils généraux furent supprimés et remplacés par des commissions administratives départementales de quelques membres nommés par le régime de Vichy, puis en janvier 1943 des conseillers dits départementaux, toujours nommés par Vichy, leur succédèrent jusqu’en septembre 1945 où furent à nouveau élus les conseillers redevenus généraux.

"En 2015, explique Michel Lombard dans l’avant-propos de son ouvrage Galerie de portraits, nos trois cantons furent réunis dans une seule et même entité avec, en addition, la commune de Morlhon sous un nom incongru : Aveyron et Tarn". Les élus reprirent alors la dénomination de conseillers départementaux. Le nouveau canton a pour frontières au nord et à l’ouest la rivière Aveyron et au sud la rivière Viaur. "Il aurait été alors judicieux de baptiser Aveyron et Viaur, comme l’imposait la géographie des lieux, mais voilà un inconnu, peu inspiré, en a décidé autrement…"

Ces cantons sont riches en femmes et hommes qui marquèrent leur époque. Ils ont laissé leur empreinte dans leur canton, dans le département, ailleurs en France, ou même à l’étranger. Tous méritaient d’être réunis dans un même ouvrage évoquant leur parcours respectif lié, à un moment ou à un autre, à la vie de nos anciens cantons et de leurs communes. C’est l’objet des lignes qui suivent.

Ils sont classés par ordre alphabétique dans un souci d’impartialité qui sera bien compris de tous et seuls y figurent celles et ceux qui ont cessé d’exercer les fonctions ou les métiers qui firent leur renom. Voici donc leur histoire, sur une idée commune de Paul Rayet de Rieupeyroux et de l’auteur. La sortie de cette "Galerie de portraits de ces gens d’ici" est prévue début avril. Pour tout renseignement, contacter l’auteur par courriel : lombard-aveyron@orange.fr.

Marie-Hélène REGOURD
Voir les commentaires
L'immobilier à La Fouillade

350000 €

Sur terrain semi-clos paysager de 9970 m² plat et sans vis à vis, Charme et[...]

23000 €

Terrain de 962 m2 viabilisé, au centre du village. Ce terrain avec une joli[...]

193450 €

J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui une maison de village de carac[...]

Toutes les annonces immobilières de La Fouillade
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?