Opération "coup de poing" pour la vaccination ce week-end en Aveyron

  • Pierre Bressolles, directeur de cabinet de la préfecture, s'est rendu ce samedi au centre de vaccination de l'hôpital de Rodez accueilli par Olivier Pontiès, adjoint du directeur.
    Pierre Bressolles, directeur de cabinet de la préfecture, s'est rendu ce samedi au centre de vaccination de l'hôpital de Rodez accueilli par Olivier Pontiès, adjoint du directeur. oc
Publié le

Pierre Bressolles, directeur des services du cabinet de la préfète de l'Aveyron s'est rendu ce samedi au centre de vaccination du centre hospitalier de Rodez pour prendre le pouls de la campagne du vaccin Astra-Zeneca. 

"C'est une opération coup de poing", résume Pierre Bressolles, directeur des services du cabinet de la préfète de l'Aveyron, ce samedi au centre de vaccination du centre hospitalier de Rodez ouvert toute la journée pour intensifier la campagne de vaccination en Aveyron. Ainsi, 248 personnes sont vaccinées ce samedi à l'hôpital de Rodez. "Cela est possible grâce à une coordination entre les médecins hospitaliers et les médecins de Ville", précise Olivier Pontiès, directeur adjoint de l'hôpital Ruthénois. Et d'ajouter : "Cela permet de vacciner une personne toutes les cinq minutes."

Cette opération se déroule au centre hospitalier de Millau ce samedi après-midi et dimanche matin. Elle sera reconduite chaque week-end de mars et intensifier la dernière semaine de ce mois. "L’opération Astrazeneca menée ce week-end dans les centres de Rodez et Millau devrait aboutir en un jour et demi à 450 vaccinations de personnes âgées de 50 à 74 ans avec comorbidités, de plus de 75 ans, et des professionnels de santé volontaires", annonce Benjamin Arnal, délégué départemental de l'agence régionale de santé.

L'Aveyron s'avère un bon élève avec environ 13 500 personnes de +75 ans qui ont eu au moins une première injection, "ce qui permet une protection d’environ 35% de cette classe d’âge et nous situe dans les tout premiers au niveau régional", ajoute Benjamin Arnal qui entend rester "humble avec notamment le variant Anglais fortement présent à Millau". Toutefois, les hôpitaux Aveyronnais ne sont pas en tension avec deux personnes en réanimation à Rodez dont aucun venant d'Ehpad, et même zéro personne en réanimation à Millau, ce qui conforte l'intérêt de se vacciner. "Le but est de créer un effet d'entraînement, y compris auprès du personnel soignant", conclut-il.

Pour rappel, les personnes peuvent s’inscrire sur Doctolib ou appeler au 08 00 54 19 19.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

269 €

Venez découvrir cet appartement T1 de 19 mètres carrés situé dans une résid[...]

325 €

A louer, T1 de 25.44 m2 à Rodez - Bourran Pièce principale avec coin kitche[...]

280 €

Appartement de 21m2 situé au dernier étage avec ascenseur Situé à côté des [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?