Bruno Le Maire : "Nous avons sauvé l’usine Bosch de Rodez"

  • Bruno Le Maire était invité de BFM Business mercredi soir.
    Bruno Le Maire était invité de BFM Business mercredi soir. Capture d'écran BFM Business
Publié le

Le ministre de l’Économie a réaffirmé, mercredi soir sur BFM Business que sans son intervention, l’usine aurait fermé.

Pas sûr que cette prise de parole plaise beaucoup aux salariés de Bosch qui vont manifester jeudi à Rodez. Invité mercredi soir sur BFM Business, le ministre de l’économie, Bruno Le Maire a précisé le rôle que lui et son ministère ont joué dans la décision de Bosch, annoncée la semaine dernière, de restructurer son site d’Onet-le-Château, où la suppression de plus de 750 emplois a été annoncée, ce qui devrait amener à ne laisser plus que 500 salariés dans l’usine à l’horizon 2025.

"Nous avons sauvé cette usine après des mois de discussions avec la direction de Bosch, a lancé Le Maire, sur le plateau, en réponse à une question sur le sujet. La fermeture de l’usine de Rodez était une des options sur la table. Nous avons obtenu qu’il n’y ait pas de fermeture. J’ai parfaitement conscience que c’est un choc très dur pour les salariés, pour la région et pour Rodez, car il y a aujourd’hui plus de 1 000 emplois (1250, NDLR) et on va passer à 500. Mais au moins, on a la certitude que le site ne fermera pas."

Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

235000 €

Maison type 5 de 117m2 environ avec terrain de 350m2 et garage. Cette maiso[...]

135000 €

Voici un agréable T4 doté de nombreux atouts, d'une superficie de 81,97 m2.[...]

120000 €

A VENDRE - Très bien situé dans le nouvel ECO quartier Cantagrelh, ce terra[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Vilain Il y a 3 mois Le 11/03/2021 à 07:31

Ce message ne peut plus passer . Les élections approchent et nos Ministres n'hésitent pas à enfumer pour tenter de se sauver . Pratique qu'utilise l'apiculteur afin d'anesthésier les abeilles pour leur emprunter le miel ! Plus grave, ce type de réponse ni adapté ni proportionné à la situation va encourager les Citoyens à rejeter la classe politique actuelle pour passer à autre chose . L'Aveyron à cependant des députés pour réagir rapidement à cette annonce ...et corriger afin de revenir à une véritable réalité !

Anonyme11542 Il y a 3 mois Le 10/03/2021 à 21:03

500 salariés jusqu'au prochain gouvernement et puis bye bye...
A force de tirer sur la corde elle casse ! Salariés trop bien payé par rapport à leur qualification professionnelle, recrutement des salariés locaux hasardeux, syndicats allant contre la prospérité de l'entreprise et Direction trop faible = la situation actuelle !

rimitir Il y a 3 mois Le 10/03/2021 à 20:30

t'inquiètes Bruno, les ruthénois sauront te sauver aussi aux prochaines élections. Quelle honte de dire ça