Quilles de huit : comme si de rien n’était, ou presque

  • Les quilles pourront-elles reprendre en avril ? A en perdre la boule !
    Les quilles pourront-elles reprendre en avril ? A en perdre la boule ! Archives CPA - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

À un mois de la reprise, les organisateurs du championnat de l’Aveyron par équipes font comme s’ils étaient autorisés à faire se disputer la compétition malgré la situation sanitaire. Éclairage.

Ils veulent absolument jouer en compétition ce printemps. Tout est d’ailleurs déjà prêt pour que le championnat de l’Aveyron par équipes puisse débuter, comme prévu, le 18 avril… au cas où. Le comité sportif aveyronnais des quilles de huit, par la voix de son coprésident Guy Aldebert, nous l’a encore confirmé ce mardi 16 mars : "On a eu une réunion de calage samedi. On connaît désormais toutes les équipes engagées."

Toujours en attente d’autorisation

Sauf que pour l’heure, seuls les entraînements, en extérieur exclusivement, sont autorisés, crise du Covid-19 oblige. La fédération à laquelle sont affiliées les quilles de huit n’ayant pas (encore ?) donné son accord à une reprise de la compétition. "On est dans l’attente ", confirme ainsi le président élu en septembre dernier, lors d’une année qui a déjà été marquée par l’annulation pure et simple de l’ensemble de la saison.

Des dirigeants qui disent aussi n’avoir eu pour l’instant aucun contact non plus avec la préfecture, habituel organe de l’état décidant de la tenue ou non de bon nombre de manifestations (sportives ou pas). "L’avantage que l’on a, c’est que même si on était contraint de débuter plus tard que le 18 avril, ça ne serait pas grandement problématique, indique Aldebert. On l’a déjà vu par le passé, quand la météo n’est pas avec nous, surtout au début du printemps. On pourrait décaler, voire annuler certaines manches." Pour rappel également, le comité a acté quelques modifications de règlement pour s’adapter au contexte sanitaire. Par exemple : des forfaits sans sanction ni amende en cas de Covid (au moins deux positifs chez les titulaires de la quadrette), avec péréquation ; des modalités de remplacement assouplies ; au niveau série, des équipes mixtes (de clubs) autorisées ; ou encore des horaires aménagés pour les jeunes et féminines les samedis.

Environ 20 % de perte de licenciés… pour l’instant

Pour autant, et malgré l’envie débordante du comité ("portée aussi par les clubs "), l’incertitude plane. Ce qui a évidemment eu des répercussions sur les engagements. Même s’ils restent, selon Guy Aldebert, à un niveau assez haut. "C’est encore délicat de compter en nombre de licenciés car beaucoup de clubs se sont engagés a minima, en attendant de voir et de potentiellement inscrire plus de joueurs ensuite, détaille le bénévole-dirigeant. Pour l’instant, on peut évoquer une baisse aux alentours de 20 %. " Une fourchette qui semble en relative adéquation avec la baisse des engagements pour le championnat par équipes. 631 formations s’étaient inscrites en 2020 (avant la crise) au total hors Élite et Ligue, pour 533 cette année, soit un peu plus de 15 % de perte. Un pourcentage ramené à 13 % toutes catégories confondues.

Le calendrier aveyronnais 2021

18 avril : 1re manche du championnat de l’Aveyron par équipes, 25 avril : 2e manche, 9 mai : 3e manche, 16 mai : 4e manche, 30 mai : 5e manche, 6 juin : 6e manche, 12 juin : finale par équipes écoles de quilles (Rignac), 13 juin : 7e manche, 19 juin : finale Ligue (La Primaube), 20 juin : finale Élite (Rodez) et Ligue (La Primaube), 3 et 4 juillet : finale par équipes jeunes et féminines (Golinhac), 26 juin : finale en individuel écoles de quilles (Magrin), 27 juin : finales Districts, 9 juillet : coupes de l’Aveyron Districts, 11 juillet : individuels maîtres joueurs et espoirs (Flavin), 14 juillet : individuels jeunes, féminines et vétérans (Ste Geneviève), 16 juillet : coupes de l’Aveyron Élite (La Primaube) et Ligue (Sébazac), 18 juillet : individuels districts.

 

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?