Sud-Aveyron : un légionnaire exclu après son identification sur des vidéos néonazies

  • "Il a été identifié, les faits sont avérés et incontestables, son contrat a été dénoncé", a confirmé ce lundi le colonel.
    "Il a été identifié, les faits sont avérés et incontestables, son contrat a été dénoncé", a confirmé ce lundi le colonel. Repro CP
Publié le

À la suite de la publication de l’enquête de Mediapart, un légionnaire a été exclu de la 13e demi-brigade de la Légion étrangère (DBLE), implantée à La Cavalerie (Aveyron).

"Ça c’est passé chez nous, il n’y a aucun doute. Bien évidemment, je n’étais pas au courant". Au lendemain de la publication par Médiapart d’une enquête révélant 50 cas de militaires néonazis, le colonel Aubry, responsable de la 13e demi-brigade de légion étrangère du Larzac, faisait part de sa consternation. L'un des mis en cause, Lucas M., fait en effet partie de la 13e DBLE.

Mediapart révélait mardi 16 mars des éléments concernant un réseau néonazi au sein de l’armée française, touchant au total une cinquantaine de soldats. Parmi les éléments, une vidéo mettant en cause un soldat de la 13demi-brigade de la Légion étrangère (DBLE), implantée à La Cavalerie.

Vendredi, Pierre-Henri Aubry, le chef de corps de la 13e DBLE, avait indiqué ouvrir une enquête interne. Cette dernière a permis d’identifier le soldat en cause. "Il a été identifié, les faits sont avérés et incontestables, son contrat a été dénoncé", a confirmé ce lundi le colonel.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à La Cavalerie

109000 €

A 15 minutes de MILLAU, LA CAVALERIE. Maison de village T4 comprenant : ent[...]

49000 €

Superbe terrain à bâtir viabilisé sur les hauteurs de La Cavalerie de 700m2[...]

800 €

LA CAVALERIE MAISON T4 PLAIN PIED SUR 422 M2 DE TERRAIN SOUS SOL INTEGRALBe[...]

Toutes les annonces immobilières de La Cavalerie
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?