Les "non essentiels" tractent devant Pôle emploi

  • Une poignée de militants était devant Pôle emploi.
    Une poignée de militants était devant Pôle emploi. C. G
Publié le , mis à jour

Depuis le lundi 15 mars, le collectif des "non essentiels", avec celui des intermittents de l’Aveyron (CIA) et d’autres organisations et syndicats, occupe la maison du Peuple. Les militants ont commencé leurs actions hors des murs du théâtre municipal millavois.

Vendredi 26 mars, ils étaient quelques-uns, devant les locaux de Pôle emploi, avenue Edouard-Alfred Martel. Un lieu qui n’était évidemment pas choisi au hasard pour cette opération de tractage. "Ce que nous demandons, partout en France, à travers l’occupation des lieux de théâtre et de culture, c’est l’abrogation pure et simple de la réforme de l’assurance-chômage", a une nouvelle fois rappelé Alain Bellebouche, du CIA. Tous ont répondu à l’appel national lancé par les occupants de l’Odéon, la mythique salle parisienne, d’où est parti le mouvement d’occupation. Les Vendredis en colère ont donc officiellement été inaugurés. Toutes les semaines, une nouvelle action sera menée aux quatre coins de la France, dans les quelque 80 villes où des lieux de culture sont réquisitionnés par les professionnels du secteur.

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

540 €

N575 - A louer appartement T3 au 3ème étage situé Résidence des Causses ave[...]

157000 €

Coquet appartement T4 d'environ 90 m² en centre ville au 3ième étage avec a[...]

270 €

N261 - A louer Appartement T1 bis entièrement meublé, situé au fond d'une [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?