Fred Sancère, de "Derrière le hublot" à Capdenac : "On commence à se dire que ça dure trop !"

Abonnés
  • Fred Sancère : "On commence à se dire que ça dure trop !"
    Fred Sancère : "On commence à se dire que ça dure trop !"
  • Fred Sancère : "On commence à se dire que ça dure trop !"
    Fred Sancère : "On commence à se dire que ça dure trop !"
Publié le

Depuis des mois, le secteur de la culture est à l’arrêt ! Condamné au silence. Un silence lourd et pesant. Étouffant. Théâtres, cinémas et salles de spectacles fermées, festivals annulés… Jamais, le monde de la culture dans toute sa diversité n’avait été aussi durement touché. Scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire, l’association capdenacoise Derrière le Hublot s’est retrouvée elle aussi confrontée à cette dramatique réalité. Son directeur Fred Sancère évoque cette période particulièrement délicate. Entre craintes et espoirs. Souhaits et projets.

Comment l’équipe de Derrière le Hublot vit cette crise sanitaire qui s’éternise depuis des mois et qui n’en finit plus ? Toute notre activité de diffusion est à l’arrêt ainsi que tous les ateliers de pratiques artistiques. Nous avons pu redémarrer une partie de notre programmation avec du public, l’an passé, de septembre à octobre. Mais tout était très compliqué avec une douzaine de protocoles...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Joel Born
Voir les commentaires
L'immobilier à Capdenac-Gare

207000 €

Belle maison, avec un beau jardin clos, une dépendance, une cuisine d'extér[...]

395000 €

A découvrir, ancien moulin à eau du 18 ème siècle situé dans un écrin de ve[...]

415 €

Centre ville de Capdenac-gare, au premier étage d'un immeuble comprenant 5 [...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?