Aveyron : au plus fort de la crise, les agriculteurs toujours essentiels

Abonnés
  • Les producteurs ont continué à vendre leur production, soit sur les marchés de plein air ou alors directement à la ferme.
    Les producteurs ont continué à vendre leur production, soit sur les marchés de plein air ou alors directement à la ferme.
Publié le

Durant le premier confinement, le métier d’agriculteur a été mis en avant alors que le reste du pays se retrouvait à l’arrêt. Si les habitudes de consommation ont évolué durant cette période, avec une préférence pour les circuits courts, les producteurs espèrent que cette tendance pourra se maintenir.

Lors du premier épisode de confinement, au mois de mars, les agriculteurs ont travaillé, sans relâche, afin de maintenir leur production. Ainsi, durant ces longues semaines au cours desquelles la plupart des personnes étaient obligées de rester chez elles, les éleveurs, les maraîchers, les céréaliers ont poursuivi leur travail aux champs. "Nous avons répondu présent durant cette crise", n’ont...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?