Le collège Fabre de Rodez met des projets en "Lumière"

Abonnés
  • Autour de "l’actrice" Elina, plusieurs des enseignants mobilisés sur les projets du collège dirigé par Christophe Lauras.
    Autour de "l’actrice" Elina, plusieurs des enseignants mobilisés sur les projets du collège dirigé par Christophe Lauras. Reproduction Centre Presse
Publié le

Faute de pouvoir effectuer des portes ouvertes, l’établissement ruthénois a dévoilé quelques contours de la prochaine année.

Ce n’est pas parce que la pandémie empêche les établissements scolaires d’ouvrir en grand leurs portes au public qu’il ne s’y passe rien derrière ! Ainsi le collège Fabre. Le plus grand de l’agglomération avec ses 728 élèves. Si des journées portes ouvertes avaient lieu, sans doute aurait-il mis l’accent sur deux projets.

L’installation d’un poulailler pour commencer. Avec toit végétalisé. Dans lequel seront logées quatre poules. Il servira entre autres de support pédagogique et sera un bel outil de sensibilisation au naturel, à l’environnement et développement durable. Les poules permettront une valorisation des déchets de la cantine. "C’est également un projet intergénérationnel, puisque l’on s’est rapproché de l’Ehpad Bon accueil afin que des résidents viennent s’en occuper pendant les vacances", explique le principal Christophe Lauras.

L’autre grand projet qui anime l’établissement est baptisé "lumière". Il est né de la sollicitation des lycées Henri IV de Paris et Pierre de Fermat de Toulouse, excusez du peu, au regard des diverses actions menées par l’établissement dans le cadre du siècle Soulages. Il concerne deux classes de 4e et 5e, fait intervenir plusieurs établissements et aboutira à la réalisation notamment de textes poétiques inspirés de matériaux scientifiques. Une restitution est prévue l’année prochaine, dans les villes où des établissements participent à ce projet. À noter que le collège Fabre est le seul d’Occitanie à être invité à la fête. Autant dire que c’est une belle mise… en lumière.

De même, toujours parce que l’établissement ne peut être dévoilé aux futurs élèves et à leur famille, le collège a réalisé une vidéo à partir d’un drone. Celui-ci suit une collégienne, Élina, qui nous fait ainsi découvrir l’intérieur de l’établissement. Une plaquette a également été réalisée et envoyée à tous les élèves susceptibles de rejoindre le collège à la rentrée prochaine. "Ce n’est pas vraiment de la promotion, dans la mesure où depuis plusieurs années, nous gagnons des élèves", explique Christophe Lauras. Mais un bon moyen de rappeler quelques spécificités de l’établissement, comme "les devoirs effectués en heure de cours, le temps de lecture obligatoire, le repas hebdomadaire végétarien, pour lequel on a nous raillé et auquel les établissements se rallient aujourd’hui, le repas bio, etc."

Autant d’atouts que le collège aurait sans nul doute préféré mettre en valeur directement auprès des élèves et leurs familles.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

82000 €

A VENDRE RÉSIDENCE GREEN PARK Dans une Résidence neuve située à 750m de l'I[...]

240 €

RODEZ - STUDIO fonctionnel à proximité du Lycée Monteil et de l'IUT compre[...]

434 €

Situé au Domaine Du Val-Saint-Jean, appartement de type 2, bâtiment Eglanti[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?