Aveyron : l'usine SAM de Viviez bloquée depuis ce jeudi matin

  • Les salariés de SAM distribuent des tracts aux automobilistes, au giratoire des Tuileries à Viviez.
    Les salariés de SAM distribuent des tracts aux automobilistes, au giratoire des Tuileries à Viviez. DDM - BHSP
Publié le

L'usine SAM de Viviez dans l'Aveyron est bloquée ce jeudi dans le cadre de l'opération "Fonderies mortes". L'entreprise, en redressement judiciaire, pourrait être reprise par un groupe espagnol qui ne conserverait que 175 des 365 emplois.

Depuis ce jeudi 8 avril à 5 heures, l'usine SAM de Viviez dans l'Aveyron est bloquée, dans le cadre de la journée d'action "Fonderies mortes" organisée par la fédération CGT de la Métallurgie.

Par cette action, il s'agit de dénoncer la stratégie des constructeurs Renault et PSA qui délocalisent toujours davantage leurs activités alors même qu'ils perçoivent des aides publiques dans le cadre du plan de relance.

Face à la baisse des commandes des constructeurs français qui les passent toujours plus en Roumanie, Espagne ou ailleurs, les fonderies françaises se trouvent dans une situation fragilisée, désespérée pour certaines sur le point d'être liquidées. 

Philippe Martinez, secrétaire fédéral de la CGT Metallurgie a proposé la tenue d'une table ronde sur la situation du secteur de la fonderie en France. Le ministre de l'économie et des finances, Bruno Le Maire, en a accepté le principe mais aucune date n'a encore été fixée.  

En redressement judiciaire depuis décembre 2019, la société SAM de Viviez pourrait être reprise par le groupe espagnol CIE Automotive, avec lequel des négociations sont en cours :  CIE propose la reprise de 175 salariés sur les 365 actuels. 

Une AG en fin de journée

Mercredi 7 avril, les salariés ont voté pour une base de négociations à partir de 250 salariés minimum repris. Ce vote a été transmis au ministère de l'Industrie. C'est aussi ce jeudi 8 avril que CIE Automotive doit proroger ou non son offre de reprise. Si c'est le cas, elle sera déposée auprès du juge-commissaire du tribunal de commerce de Toulouse le 7 mai prochain, et sera examinée en audience du tribunal de commerce le 21 mai.

Ce jeudi, les salariés ont bloqué l'usine et se sont rendus au giratoire des Tuileries, sur la RD 840 à Viviez, pour distribuer des tracts auprès des automobilistes. 

Une assemblée générale doit avoir lieu ce jeudi à 17 heures pour décider des suites à donner. 

Bernard-Hugues Saint-Paul
Voir les commentaires
L'immobilier à Viviez

132000 €

A VENDRE MAISON T6 sur 956 m2 de terrain clos. RDC: séjour/salon (36M2) ave[...]

81750 €

Home patrimoine vous propose en exclusivité sur Viviez cette maison de type[...]

272000 €

BIEN RARE - MAISON 7 PIÈCES AVEC PISCINE À vendre à Viviez (12110) : maison[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 9 jours Le 08/04/2021 à 16:59

On peut craindre qu'avec une telle "ambiance" CIE AUTOMOTIVE soit tentée de sortir du dossier.