Saint-Rome-de-Tarn : les enfants des résidents de l’Ehpad en colère

  • "On veut les revoir. C’est primordial, car ils sont en train de mourir."
    "On veut les revoir. C’est primordial, car ils sont en train de mourir."
Publié le

Trois dames, dont les parents sont domiciliés à la résidence Denis-Affre, veulent les voir, mais sont confrontées aux mesures sanitaires. Mardi, elles étaient trois sur le chemin de la résidence Denis-Affre à Saint Rome-de-Tarn où demeurent leurs parents. Elles étaient là pour exprimer leur colère devant une situation qu’elles jugent particulièrement préoccupante.

En effet, suite aux vagues successives d’annonces de tests positifs, aux mesures sanitaires de confinement, le quotidien vécu par les résidents et leurs familles engendrent une certaine exaspération. Ghislaine Fabre détaille : "C’est une galère pour nos parents qui sont comme des prisonniers… D’abord, dans leurs chambres, c’est l’angoisse de la nuit qui les tue plus que le virus. Puis, pour les visites autorisées avec le plexi séparateur et isolant, quand on a une maman qui n’arrive pas à parler et qui reste là une demi-heure, c’est intolérable. Je sortais, j’en pleurais. Maintenant, ils ont été vaccinés et, compte tenu de nouveaux cas avérés, on reconfine en suivant. Nous, on veut les revoir. C’est primordial, car ils sont en train de mourir à petit feu. C’est injuste et intolérable. Nous avons fait des courriers à l’ARS, à la préfète, nous sommes allés voir des élus et personne n’a bougé."

L’enfant, qui n’en est plus une mais excédée, poursuit : "De plus, les kinés ne peuvent pas rentrer quand il y a confinement. Pour moi, ils font partie de la médecine. Ma mère ne peut plus marcher, c’est honteux. Par rapport au personnel, infirmières, aides-soignants, on leur tire un coup de chapeau, car ça commence à devenir dur. Ils voient la santé de leurs malades se dégrader."

Nous avons tenté de joindre l’Agence régionale de santé et son directeur, Benjamin Arnal, à plusieurs reprises. En vain.

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Rome-De-Tarn

38600 €

Saint Rome de Tarn, à vendre maison de village 28 m² habitables, séjour cui[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Rome-De-Tarn
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?