Aveyron : sans diesel, que restera-t-il comme production pour Bosch ?

Abonnés
  • Le projet industriel de Bosch pour son usine ruthénoise  ne satisfait toujours pas  les syndicats, ni les acteurs politiques.
    Le projet industriel de Bosch pour son usine ruthénoise ne satisfait toujours pas les syndicats, ni les acteurs politiques. Archives José A. Torres
Publié le

Toujours confrontée à la dégringolade du diesel, la direction de Bosch a rappelé cette semaine que l’usine ruthénoise ne produirait plus d’injecteurs d’ici 2023. Que restera-t-il comme production ? La CGT, qui voit ici "la mort du site", attend toujours des réponses, à l’instar des autres syndicats.

Sur le marché du diesel, on ne parle plus de chute mais de dégringolade. En dix ans, le gazole a reculé de presque 50 points sur le marché du neuf, alors qu’il a perdu 11 points sur celui de l’occasion. Et selon de récents chiffres, publiés dans le quotidien Le Monde, la proportion de voitures neuves utilisant cette énergie a reculé de près d’un tiers en un an, passant de 33,2 % à 24,4 %. Plus...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

325 €

A louer, T1 de 25.44 m2 à Rodez - Bourran Pièce principale avec coin kitche[...]

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

434 €

Vous chercher un logement dans BOURRAN, le nouveau secteur de Rodez ? Notre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?