Durenque : les Gourmandiz d’Adeline Canac, comme du petit lait

  • Les Gourmandiz d’Adeline Canac, comme du petit lait
    Les Gourmandiz d’Adeline Canac, comme du petit lait
Publié le , mis à jour

"Le Fabriqué en Aveyron ? C’est une reconnaissance. Les consommateurs en parlent et, dans le secteur de l’alimentation, on peut parler de référence en matière de "bien manger". C’est une belle vitrine et je suis donc très fière que mon dossier ait retenu l’attention de la commission d’agrément".

Adeline Canac est ainsi intarissable, voire même dithyrambique, sur l’estampille dont bénéficient ses produits depuis quelques semaines. Et, force est de reconnaître qu’elle les vend bien... avant même de les faire goûter : "C’est 100% local, gourmand et bon pour la santé. De délicieux ambassadeurs pour les plateaux du Mont Lagast". Après une longue carrière de comptable, cette femme dans le vent a décidé de rejoindre son mari Laurent sur La ferme de l’Autan (du nom des caprices d’éole qui chatouillent les nuques sur ce territoire vallonné !), l’exploitation familiale située sur la commune de Durenque.

Elle a commencé par s’occuper, notamment, de la traite des quelque 650 brebis de la race lacaune. Alors que ce lait partait intégralement jusque là pour la coopérative Fromabon, la dynamique quadragénaire, née en 1975 à Rodez, a lancé des douceurs baptisées Les Gourmandiz. Si le nom est déjà très séduisant, les produits sont à la hauteur de l’invitation !

Adeline Canac propose, "pour l’instant", une gamme de six produits différents au lait de brebis : trois crèmes dessert (au café, à la vanille et au caramel) et autant de fromages blancs (nature, avec un lit de confiture, mûre ou abricot). En attendant "une probable montée en puissance", elle produit actuellement 1 000 pots par semaine dans un local qu’elle a entièrement aménagé aux normes (laboratoire, trois salles de fabrication, d’emballage et de stockage) et Les Gourmandiz trouvent place chez de petits distributeurs qui ont un rayon crèmerie. Alors qu’elle croise les doigts pour "pousser rapidement les murs", ses produits sont disponibles sur un réseau aveyronnais, avec toutefois une présence à Toulouse, à Montpellier et à Paris.

" J’aimerais transformer 15% de la production de lait de brebis de la ferme, espère Adeline Canac. En complétant l’offre avec, par exemple, des crèmes au citron ou au chocolat ". Sans toucher aux qualités d’onctuosité et de douceur... Avec, également, quelques surprises qui pourraient faire recette au cours de l’année.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Durenque

49000 €

Maison de village T6 de 133 m² habitables avec une terrasse sur le devant e[...]

Toutes les annonces immobilières de Durenque
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?