Chez Phil Blanc à Millau, on fabrique la ceinture sur-mesure et à l’instant

Abonnés
  • Philippe Blanc adore recevoir les clients dans son atelier et raconter l’histoire de sa cordonnerie et de sa passion.
    Philippe Blanc adore recevoir les clients dans son atelier et raconter l’histoire de sa cordonnerie et de sa passion.
  • Les touristes étrangers adorent entrer dans cette boutique authentique et "so frenchy". Philippe Blanc l’a gardée dans son jus et a conservé les machines. Au début, ses copains trouvaient cela ringard et l’invitaient à la moderniser.Il a tenu bon et a juste mis sa patte un peu rock’n’roll et surtout fou de "vintage".
    Les touristes étrangers adorent entrer dans cette boutique authentique et "so frenchy". Philippe Blanc l’a gardée dans son jus et a conservé les machines. Au début, ses copains trouvaient cela ringard et l’invitaient à la moderniser.Il a tenu bon et a juste mis sa patte un peu rock’n’roll et surtout fou de "vintage".
  • Les machines sont celles de son beau-père, le créateur de la cordonnerie Poujol. Il a juste ajouté un meuble de couturière de sa grand-mère, fabriqué, lui aussi, sur-mesure, à Villefranche-de-Rouergue. Les machines sont celles de son beau-père, le créateur de la cordonnerie Poujol. Il a juste ajouté un meuble de couturière de sa grand-mère, fabriqué, lui aussi, sur-mesure, à Villefranche-de-Rouergue.
    Les machines sont celles de son beau-père, le créateur de la cordonnerie Poujol. Il a juste ajouté un meuble de couturière de sa grand-mère, fabriqué, lui aussi, sur-mesure, à Villefranche-de-Rouergue.
  • Apportez-lui des challenges à relever, il adore ça. Sauver une belle chaussure à la semelle en souffrance, réparer une couture ou un talonen berne, Philippe Blanc ne fait que de la cordonnerie traditionnelle."Je fais du classique. Ma fantaisie à moi : c’est la qualité." Apportez-lui des challenges à relever, il adore ça. Sauver une belle chaussure à la semelle en souffrance, réparer une couture ou un talonen berne, Philippe Blanc ne fait que de la cordonnerie traditionnelle."Je fais du classique. Ma fantaisie à moi : c’est la qualité."
    Apportez-lui des challenges à relever, il adore ça. Sauver une belle chaussure à la semelle en souffrance, réparer une couture ou un talonen berne, Philippe Blanc ne fait que de la cordonnerie traditionnelle."Je fais du classique. Ma fantaisie à moi : c’est la qualité."
Publié le

À Millau, Philippe Blanc a mis en place un protocole de fabrication lui permettant de créer des ceintures en trente petites minutes.

Les indécis resteront sur le pas de la porte. Cela vaudra mieux. Ils effeuilleront quelques modèles exposés en devanture, boudés par leur créateur perfectionniste, pour cause de défaut, à peine visible. Car si les éternels hésitants franchissent le seuil du numéro 4, rue de la Peyssière, à Millau, ils devront affronter une épreuve. Choisir entre une quarantaine d’échantillons de cuir, mille...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

370 €

A louer dans copropriété calme et sécurisée, cet appartement 2 pièces de 43[...]

44500 €

KELLER WILLIAMS GUYLENE BERGE vous propose cet appartement de type 2 à réno[...]

370 €

N545 - A louer, appartement T1 bis idéalement situé en centre ville, entièr[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?