Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social

  • Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social
    Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social Repro CP
  • Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social
    Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social Repro CP
  • Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social
    Coubisou : à Nadaillac, la chapelle Saint-Martial maintient le lien social Repro CP
Publié le , mis à jour

Bénévoles de l’association "Les Amis de Nadaillac", municipalité et paroissiens ne comptent pas leurs efforts pour maintenir "en vie" la chapelle Saint-Martial.

La chapelle, au cœur du village de Nadaillac (ou Nadailhac), commune de Coubisou, a été édifiée vers les IXe et Xe siècles. Dédiée, à l’origine, à Saint-Martin, elle est désormais passée sous le vocable de Saint-Martial. Son architecture est simple avec un chœur et un clocher de style roman abritant, aujourd’hui, une seule cloche.

À une époque relativement lointaine, Nadaillac était le centre d’une paroisse dotée de son église et d’une administration religieuse bien établie dans ce lieu. Puis au début du XIIIe siècle, la paroisse est passée sous l’autorité spirituelle du monastère de Conques (comme celle de Coubisou). C’est en 1537, que la cure de Nadaillac a été supprimée et que Nadaillac est devenu une annexe de Coubisou.

Reliques de saint Martial

Au fil du temps, la paroisse de Nadaillac a perdu de son importance. On y célébrait de moins en moins d’offices religieux. Seuls baptêmes, mariages et obsèques étaient maintenus jusqu’à il y a encore quelques décennies.

Des visites pastorales ont eu lieu, comme le 8 octobre 1524, l’évêque de Rodez, François d’Estaing ; le 19 juillet 1668, le vicaire général de Mgr de Paulmy, évêque de Rodez ; le 30 avril 1738, l’évêque de Rodez Mgr Ize de Saléon ou encore le 13 juin 1778, le vicaire général de l’évêché, Mgr Layroles. Lors de son passage, le prélat avait des exigences et ordonnait de les réaliser.

On conservait dans l’église un bras de bois renfermant les reliques de saint Martial. Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, Nadaillac a connu, durant certaines périodes, une fréquentation particulière de croyants qui venaient implorer les reliques de saint Martial. À certaines époques, elles avaient attiré une foule de malades et de pèlerins.

Ces vénérables reliques étaient reconnues d’une efficacité incontestable dans la guérison des maladies convulsive et gangréneuse. Aussi, les fidèles venaient de contrées lointaines implorer le saint et lui demander d’éloigner tout éventuel danger de mal pestilentiel.

L’association "Les Amis de Nadaillac" créée en 1984

Cette petite chapelle renferme la statue de Saint-Pierre et la statue de la Vierge et l’Enfant ainsi qu’un tableau représentant Saint-Martial et Saint-Valère. L’intérieur y est sobre et très entretenu. Et pour cause !

En 1984, sous l’impulsion du père Louis Amalric (curé de Coubisou) et des habitants du village, l’association "Les Amis de Nadaillac" est créée dont le but principal est de sauvegarder ce patrimoine.

De gros travaux vont être réalisés bénévolement : réfection du sol avec pose de dallage, joints des murs intérieurs, suppression des lambris et isolation entre les chevrons et peinture, réfection des autels. Les vitraux ont été intégralement refaits par une entreprise spécialisée. Ces réalisations ont pu se concrétiser grâce au travail des bénévoles, à l’appui de la mairie et au soutien financier de la paroisse de Coubisou (quine).

Chaque année, au printemps, les villageois se retrouvent pour une journée de ménage : poussière, petites réfections, peinture, entretien de la porte d’entrée… font partie des tâches réalisées ce jour-là. Mais également une rencontre annuelle pour faire vivre l’association.

Ce patrimoine, entretenu et restauré par les habitants, peut être visité lors des Journées européennes du patrimoine.

 

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Coubisou

86400 €

Située dans un charmant village à 20 minutes d'ESPALION, maison de 90 m2 en[...]

370500 €

MAISON 6 PIÈCES AVEC DOUBLE TERRASSES - PRESTATIONS HAUT DE GAMMELaforêt La[...]

Toutes les annonces immobilières de Coubisou
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?