Rodez : les motards en colère aveyronnais disent "non" aux contrôles techniques pour les 2 et 3 roues

  • Les motards aveyronnais ont répondu à l'appel de leur fédération nationale.
    Les motards aveyronnais ont répondu à l'appel de leur fédération nationale. Repro CP
Publié le

Répondant à l'appel de leur Fédération nationale, les motards aveyronnais affiliés à la FFMEC12 (Fédération des motards en colère de l'Aveyron) se sont donné rendez-vous ce samedi matin  peu après 8 heures pour faire entendre leur voix (et  le vrombissement de leur moteur) sur un sujet qui les mobilise depuis déjà pas mal de semaines : l'instauration d'un contrôle technique obligatoire et régulier  pour les deux et trois roues motorisés.

"Fin février, le parlement européen à Bruxelles a décidé d'étendre au 125 et aux 50cc les dispositions votées en 2012 et s'appliquant  déjà  aux engins de plus de 125 cc, résume Emmanuel Martinez, le secrétaire départemental de la FFMECPour le moment, cela n’a pas encore trop d’impact. Mais dès 2022 , les pays de l’Union Européenne qui n’ont pas encore imposé le contrôle technique obligatoire pour les deux roues motorisés,  vont devoir appliquer cette nouvelle directive européenne.(2014/45). Ces contrôles ne sont pas justifiés, avance le motard aveyronnais en s'appuyant sur le résultat de plusieurs études démontrant notamment que seuls 0,3% de défauts techniques sont relevés sur des deux roues motorisés impliqués dans les accidents."  

Les lobbies pointés du doigt

Pointant l'action des lobbies "qui montent des dossiers sur la base de données erronées afin de convaincre les parlementaires européens et la commission des transports", le secrétaire des Motards en colère aveyronnais dénonce aussi "ces entreprises qui ont un intérêt direct à ce qu’un contrôle technique soit mis en œuvre en France et dans les pays qui n’en ont pas encore au sein de l’union européenne". La FFMC a récemment rencontré  les services de l’État, la direction générale de l’énergie et du climat (DGEC). "Ils étaient prêts à déroger à la mise en place des contrôles techniques des 2 et 3 roues motorisés, comme l'ont déjà fait plusieurs pays de l'UE, explique Emmanuel Martinez. Et quelques jours plus tard, nous apprenons qu'une réunion interministérielle s'est déroulée avec les opérateurs de contrôles techniques afin d'évoquer avec eux  la mise en place de ces contrôles technique. Par conséquent, pour répondre à ces lobbies et obtenir une position claire de l'Etat, les motards ont décidé de faire entendre leur voix ce samedi matin", conclut le secrétaire départemental avant d'enfourcher sa moto et de rejoindre la centaine de motards aveyronnais mobilisés ce samedi matin.

R.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

318000 €

Secteur Bel air ! Hangar + Appartement duplex de type 3[...]

276 €

TYPE I N23 RUE CABRIERE BON ETAT GENERAL PROCHE CATHEDRALE COIN CUISINE EQU[...]

340 €

Joli T1 de 30.10 m2 avec balcon composé: d'une entrée avec placard un salon[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?