La seconde main, une évidence pour la Gen Z américaine

  • La seconde main séduit de plus en plus les ados, notamment aux Etats-Unis.
    La seconde main séduit de plus en plus les ados, notamment aux Etats-Unis. zeljkosantrac / IStock.com
Publié le , mis à jour

(ETX Studio) - Génération consciente et engagée, la Gen Z s'est laissé séduire par le principe de la seconde main aux Etats-Unis, multipliant les achats et ventes de produits d'occasion depuis plusieurs mois. Le marché, qui compte déjà de plus en plus d'adeptes à travers le monde, pourrait exploser avec l'approbation de ce groupe de consommateurs très influent qui contribue chaque année à hauteur de 830 milliards de dollars aux ventes au détail aux USA.

S'ils semblent engagés en faveur de l'environnement sur les réseaux sociaux, les adolescents le sont-ils réellement lorsqu'il faut passer à l'acte ? Une question à laquelle il est difficile de répondre, tant il s'agit d'une génération complexe à analyser, comme le faisait remarquer Eric Briones, co-fondateur de la Paris School of Luxury et auteur de l'ouvrage "Le choc Z" en mars dernier. Une nouvelle étude, menée par Piper Sandler auprès de 7.000 adolescents américains âgés en moyenne de 16,1 ans, révèle elle que la seconde main est en passe de devenir "une seconde nature" pour la Gen Z.

Pas moins de 47% des adolescents interrogés ont acheté et 55% ont vendu des produits d'occasion lors de cette enquête menée au printemps 2021, qui nous apprend que les adolescents consacrent 8% de leurs achats au marché de l'occasion. Détail qui a son importance, les friperies et les magasins qui mettent les vêtements en consignation se sont hissés au 10e rang des marques et détaillants préférés de cette génération, contre le 23e rang un an plus tôt.

L'étude ne précise toutefois pas les raisons qui poussent les adolescents à se tourner vers la seconde main. Le prix pourrait être le principal facteur - plus que leurs engagements en faveur de l'environnement - si l'on considère qu'Amazon demeure le site de e-commerce le plus plébiscité par les jeunes Américains (56%), devant Shein (7%), Nike (5%), et PacSun (3%).

Un goût certain pour le sportswear et les nineties

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas, et pourtant la Gen Z semble toujours porter aux nues les marques d'inspiration sportswear. Dans le top 5 des marques préférées des ados américains, trois sont directement liées au sport : Nike (27%), Lululemon (4%) et adidas (4%). Le constat est encore plus frappant pour les marques de chaussures, avec Nike (56%), Vans (12%), adidas (9%), Converse (6%), et Foot Locker (2%) dans le haut du classement. 

Notons également l'engouement de cette génération pour la mode des années 1990. Résultat, Piper Sandler fait état d'un boom de certaines pièces liées à cette décennie, comme les chemises en flanelle, les baggys, ou encore les jeans mom.

Les ados font peau neuve

Exit le maquillage, la crise sanitaire a totalement bouleversé les habitudes beauté de cette génération qui privilégie désormais les soins pour la peau. "Les dépenses de soins pour la peau des femmes dépassent les dépenses de maquillage", révèle l'enquête. Fait intéressant, les adolescentes se tourneraient de plus en plus vers les influenceurs en ligne pour découvrir de nouvelles marques de beauté et les tendances du moment (86%).

Les produits de cosmétiques respectueux de la peau semblent de plus en plus séduire la Gen Z comme en témoigne le classement de ses marques skincare préférées : CeraVe (35%), Cetaphil (10%), Neutrogena (8%), The Ordinary (7%), et Curology (3%).

Une génération engagée en société

On le sait, les adolescents sont particulièrement engagés sur les réseaux sociaux sur des sujets divers et variés. Un constat que confirme ce rapport, puisque l'égalité raciale (20%) se place en tête des causes sociales privilégiées par la Gen Z, devant l'environnement (12%), le mouvement Black Lives Matter (6%), et le coronavirus (5%).

Piper Sandler Companies a réalisé cette 41e enquête semestrielle "Taking Stock With Teens", en partenariat avec DECA, conduite auprès de 7.000 adolescents dans 47 États américains avec un âge moyen de 16,1 ans, entre le 19 février et le 24 mars.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?