Rodez a conquis les cœurs et les sondages

  • Après un week-end froid et pluvieux, il faisait bon vivre au jardin du Foirail, hier, avec la percée de quelques rayons de soleil.
    Après un week-end froid et pluvieux, il faisait bon vivre au jardin du Foirail, hier, avec la percée de quelques rayons de soleil. José A. Torres
Publié le

D’après l’étude d’Opinionway, publiée le 10 avril dans le JDD, la cité ruthénoise est une ville "où il fait bon vivre". Et même très bon vivre si on en croit sa première place dans la catégorie des villes moyennes, mais aussi et surtout les témoignages de ses habitants

L’air ruthénois semble avoir un effet bénéfique sur la qualité de vie. Pour la deuxième année d’affilée, Rodez a été classée première du palmarès des "villes et villages où il fait bon vivre", paru samedi dans le Journal du dimanche (JDD), dans la catégorie des communes de 20 000 à 50 000 habitants. Quant au niveau national, elle est aussi dans le haut du classement : 16e sur 34 837 communes de plus de 2 000 habitants. Une légère baisse par rapport à 2020, où la ville occupait la 12e place.

Les 183 critères analysés pour l’étude ont alors été classés en huit catégories : qualité de vie, sécurité, éducation, transport, santé, solidarité, commerces et sports et loisirs.

Si ce classement a été établi sur "des données officielles et non des ressentis", comme l’a expliqué au JDD, Thierry Saussez, président de l’association "Ville et villages où il fait bon vivre", les Ruthénois confirment être sous le charme de leur ville, riche de sa taille et de ses relations humaines.

Sécurité et proximité, des atouts phares

Parmi les réponses de plusieurs Ruthénois à la question "qu’est-ce qui vous fait vous sentir bien ici ?", le lien humain et la proximité sont souvent revenus. "On est proche de tout et on connaît tout le monde, c’est comme une grande famille", s’enthousiasme Manon, derrière le comptoir de la boulangerie la Pyramide de montagne.

La taille de la ville offre un cadre de vie privilégié. " J’ai déménagé de Bordeaux à Rodez il y a un an et demi avec ma fille, après avoir découvert le département pendant des vacances. On s’y sent beaucoup plus en sécurité, d’autant plus qu’on habite à côté du commissariat, sourit Estelle. Et les gens sont très accueillants. "

Et la situation géographique de la ville est aussi un atout. "J’aime me balader au marché le samedi, être proche de Salles-la-Source et avoir la neige à 40 minutes, alors que c’est le temps que les gens passent dans les transports pour aller au travail dans les grandes villes", remarque Lucas Azemar, de la boucherie éponyme.

Partir pour mieux revenir

"J’ai été un peu partout et j’aime beaucoup habiter ici, témoigne Gilles. Quand j’étais jeune et que je venais à Rodez, je trouvais que c’était une ville froide, mais ça s’est beaucoup amélioré. Au niveau des animations, c’est très bien, autant pour les retraités comme moi que pour les jeunes." Le Ruthénois a cependant pointé du doigt la difficulté pour les personnes qu’il côtoie au sein de l’Association des paralysés de France à avoir accès à un transport en commun à la demande sur l’Agglomération.

Dans la rue du Touat, la vendeuse en boulangerie Manon, elle aussi, a habité dans plusieurs grandes villes. Elle assure avoir toujours préféré la vie dans une ville comme Rodez. "Je n’en changerais pour rien au monde", ajoute-t-elle.

La mairie, fière et ambitieuse

" On est fiers de cette place, d’autant plus que c’est la deuxième année consécutive, et surtout quand on voit qui est deuxième : Biarritz ", souligne Christian Teyssèdre, mairie de Rodez. Et l’équipe municipale, ainsi que celle de Rodez Agglomération, ne compte pas s’arrêter là. "On n’a de cesse de vouloir faire mieux, dans tous les secteurs, insiste-t-il, notamment dans l’économie, en agrandissant les zones d’activité pour accueillir plus d’entreprises". Car le palmarès des " villes et villages où il fait bon vivre" est élaboré sur des critères permettant une installation, et surtout un ancrage, sur le moyen/long terme. Ainsi, les offres d’emploi, la sécurité, la santé, la diversité des services et les transports en commun ("en voie de gratuité" à Rodez, précise le maire) sont autant de points importants pour le bien-être des habitants.

Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

230 €

Proche centre-ville, studio non meublé de 15m² situé en rez-de-chaussée. Ki[...]

230 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE PIÈCE UNIQUE AVEC PETIT PLACARD DE RANGEMENT ET U[...]

300 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Très agréable studio en coe[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?