Aux Etats-Unis, Facebook aide ses utilisateurs à se faire vacciner contre la Covid-19

  • Facebook a annoncé avoir lancé ces notifications dans 50 Etats aux Etats-Unis.
    Facebook a annoncé avoir lancé ces notifications dans 50 Etats aux Etats-Unis. Courtesy of Facebook
Publié le

(ETX Studio) - Facebook s'engage une fois de plus contre la Covid-19. Aux Etats-Unis, les utilisateurs du réseau social recevront une notification pour les prévenir de la campagne de vaccination selon leur Etat. Facebook souhaite aider le plus grand nombre à prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Une opération également menée dans 20 autres pays.

Facebook a annoncé avoir collaboré avec les services de santé de chaque Etat pour cette opération de grande envergure. "Lorsqu'un État déclare que le grand public est éligible au vaccin Covid-19, nous afficherons une notification aux personnes de cet État qui les mettra en relation avec leur service de santé ou notre outil de recherche de vaccins", a déclaré la plateforme de Mark Zuckerberg sur son blog. Ces notifications ont déjà été mises en place en Alaska, Mississippi, Texas et dans l'Utah aux Etats-Unis. "Notre stratégie de travailler en étroite collaboration avec les gouvernements des États est essentielle afin de garantir que nos fonctionnalités dirigent les gens vers les ressources locales au fur et à mesure qu'elles sont disponibles et ne stimulent pas trop tôt la demande qui submergerait les systèmes", a ajouté Facebook. Dans certains Etats, la vaccination a déjà été ouverte à tous les adultes. 

Une augmentation des rendez-vous

Facebook avait déjà commencé à prévenir ses utilisateurs âgés de 65 ans et plus avec une notification dans leur fil d'actualité. Cette notification rassemble les informations officielles de l'Etat où l'utilisateur se trouve expliquant qui peut se faire vacciner et comment prendre un rendez-vous. Désormais étendue à une plus large partie des citoyens américains, cette opération a déjà fourni ses fruits de façon positive : "montrer aux gens cette information directement dans leur fil d'actualité a un impact positif sur les rendez-vous pour se faire vacciner. Par exemple, le Département de la santé et des ressources humaines de la Virginie-Occidentale a signalé que leurs rendez-vous de vaccination avaient considérablement augmenté après que Facebook a commencé à exécuter ces notifications", a expliqué la plateforme.

Diffuser l'information au plus grand nombre

Pour toucher un plus grand nombre d'utilisateurs, Facebook diffuse également ces notifications en espagnol ainsi qu'en mandarin et en vietnamien, selon la langue choisie par l'internaute. Le réseau social compte bien étendre cette opération au niveau mondial, avec déjà presque 20 autres pays impliqués et d'autres qui le seront prochainement.

Toujours dans un souci de diffusion de l'information, Facebook autorise désormais les municipalités, les associations locales et d'Etat ainsi que les agences de santé publique à utiliser la fonction des "Alertes Locales" "pour aider à atteindre rapidement les gens avec des informations sur les vaccins", a expliqué Facebook.

Plus de 3 millions de personnes aux Etats-Unis ont cliqué sur l'onglet "Covid-19 - Centre d'information" pour consulter la politique de vaccination selon leur Etat entre janvier et mars. Facebook avait déjà utilisé le système des notifications pour lutter contre la désinformation.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?