Occitanie : en mars, 79% des jugements d'entreprises aboutissent à une liquidation

  • Illustration CP
Publié le , mis à jour

La situation est paradoxale et trompeuse : le nombre de procédures ouvertes pour défaillance d'entreprise ce trimestre en France est en baisse de 32,1% par rapport au 1er trimestre de 2020, mais depuis le mois de mars, 8 jugements sur 10 sont des liquidations directes. L'Occitanie s'inscrit dans cette tendance.

Avec un nombre de procédures en baisse de 31,6%, l’Occitanie s’aligne sur la moyenne française (32,1%). C'est une situation inédite, selon Thierry Millon, directeur des études Altares : "Après avoir atteint leur plus bas niveau en 30 ans fin 2020, le nombre de procédures continue de reculer fortement au premier trimestre 2021. Le mois de mars pourrait cependant constituer un point de bascule. Désormais, 8 entreprises sur 10 qui se présentent devant les tribunaux sont directement liquidées, un taux jamais atteint depuis 20 ans".

En Occitanie, le secteur des coiffeurs, soins de beauté et corporels (-59 %) et la restauration (-47 %) présentent les plus fortes baisses dans ces procédures. Les Hautes-Pyrénées (-71 %) et l’Ariège détiennent les meilleures performances parmi les départements de la Région.

Au niveau national, les TPE de moins de trois salariés concentrent les trois quarts de ces procédures.

L'Occitanie s'inscrit dans cette tendance, inédite depuis plus de 20 ans.
L'Occitanie s'inscrit dans cette tendance, inédite depuis plus de 20 ans. Repro CP

Les statistiques Altares de défaillances d’entreprises comptabilisent l’ensemble des entités légales disposant d’un numéro SIREN (entreprises individuelles, professions libérales, sociétés, associations) et ayant fait l’objet d’un jugement d’ouverture de procédure prononcé par un Tribunal de Commerce ou Judiciaire (ex TGI - TI)
Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?