Pfizer : une troisième injection "probablement" nécessaire... voire plus ?

  • Combien d'injections de vaccin faudra-t-il, au final ?
    Combien d'injections de vaccin faudra-t-il, au final ? Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Ce jeudi, le PDG du groupe Pfizer Albert Bourla a annoncé qu'une troisième dose du vaccin américain serait "probablement" nécessaire pour les personnes qui sont vaccinées. Et qu'après cette troisième injection, une personne qui souhaite être vaccinée contre le Covid-19 serait amenée à devoir se faire administrer le vaccin au moins une fois par an.

"Une hypothèse vraisemblable est qu'une troisième dose sera probablement nécessaire, entre six mois et douze mois, et à partir de là, il y aura une vaccination à nouveau chaque année, mais tout cela doit être confirmé", a indiqué Albert Bourla, PDG du laboratoire américain Pfizer, dans une déclaration rendue publique jeudi par la chaîne CNBC. Et qui a eu l'effet d'une bombe.

"Nous pensons que la troisième dose augmentera la réponse des anticorps de 10 à 20 fois", explique le PDG du laboratoire américain. Celui-ci affirme également le rôle clé que vont jouer les variants dans les semaines à venir : "Il est extrêmement important de réduire au maximum le nombre de personnes vulnérables au virus", complète Albert Bourla. 

Des déclarations qui offrent une perspective de "vaccination permanente", du moins annuelle, peu réjouissante pour beaucoup.

En France, pour l'heure, selon les chiffres rapportés par Santé Publique France, 7 586 622 de personnes ont reçu au moins une première dose du vaccin Pfizer / BioNTech. 3 834 584 ont reçu seconde dose du vaccin américain.

R. S. (DDM), CP, avec AFP
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?