Aveyron : un vol d’oiseaux s’évade de Facebook

  • Les drôles d’oiseaux de Quetzal.
    Les drôles d’oiseaux de Quetzal.
Publié le

La rencontre improbable via internet d’une écrivaine par passion et d’un groupe de rock progressif qui va conduire à un concert-spectacle en septembre, en première partie de Michael Jones. Histoire

Cela va finir par un défilé d’oiseaux pensants, mais c’est d’abord l’histoire d’une plume, celle de Nathalie Peloux, psychologue de métier et écrivaine par passion. Habitant Bozouls, elle poste sur Facebook, " il y a un an ou peut-être moins", un message où elle se propose d’écrire des textes pour des groupes de musique.

Ce message tombe sous les yeux de Christian Laur, musicien et compositeur du groupe de rock progressif Quetzal, de Saint-Affrique.

Aussitôt, il propose à Nathalie d’écrire des textes pour un projet qui tournait dans sa tête : "Quetzal, c’est le nom du serpent à plumes mexicain, j’avais idée d’un concept-album où toutes les chansons seraient des noms d’oiseaux, qui donneraient chacun leur vision du monde, leurs rapports avec les hommes, la dégradation de la nature, avec des textes plus ou moins reliés les uns aux autres, comme une histoire..."

Une idée qui plaît à Nathalie : "Le rock progressif, ce n’est pas ma tasse de thé, mais je me suis calée sur le projet, cette idée de se mettre à la place d’un oiseau pour raconter le monde", dit-elle. Pour cela, " je me suis inspirée d’un texte que j’avais écrit durant le premier confinement, qui avait donné une fresque sonore, mis en musique par Jean-François Labit et monté par Cisco Esteves", deux pointures de l’univers musical de Rodez.

De fil en aiguille et de plume en plumes, le projet décolle, s’envole, les textes se peaufinent, un travail "gratifiant avec ces allers-retours et ce partage au niveau artistique ", ajoute Nathalie. Une rencontre a même eu lieu en mars dernier et les répétitions ont débuté. C’est le comédien millavois Jean Vilain qui sera le narrateur de ce quasi opéra-rock : " Il a une voix radiophonique, très grave, comme Léo Ferré lisant Le bateau ivre ", décrit Christian.

Et ce vol d’oiseaux, au double chant de plume et de musique, se posera donc en album, et mieux, en concert spectacle (si tout va bien) le 4 septembre 2021, à Sorèze dans le Tarn, en première partie de Michaël Jones.

Un sacré bel envol, non ?

Monsieur L'Ouïe
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Affrique

165000 €

En plein centre ville de SAINT-AFFRIQUE. Cet appartement d'environ 117 m² q[...]

556.66 €

Situé sur le Boulevard Charles de Gaulle à Saint-Affrique voici un appartem[...]

280 €

À louer en plein cœur de ville de Saint Affrique. Je vous présente ce studi[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Affrique
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?