Aveyron : prix du lait, la FDSEA dénonce des enseignes hors-la-loi

  • Une nouvelle sortie dans  les rayons de supermarchés  n’est pas à exclure…
    Une nouvelle sortie dans les rayons de supermarchés n’est pas à exclure…
Publié le

Depuis février, les éleveurs aveyronnais de vaches laitières surveillent le prix des produits laitiers dans les grandes surfaces du département. Et leur constat est sans appel : les trois-quarts des prix pratiqués sont, selon eux et le FDSEA, "hors la loi".

Voilà quelques semaines, les éleveurs s’étaient rendus dans quatre supermarchés aveyronnais pour rappeler à leurs responsables leur obligation à respecter la loi.

Car, toujours selon la FDSEA et les termes légaux sur le sujet, " le prix du lait vendu au consommateur ne peut pas être inférieur à 74 centimes le litre. De la même manière, les yaourts nature ne peuvent pas être vendus en dessous de 1,34 €/kg, l’emmental râpé ne peut pas être vendu en dessous de 6,23 €/kg, un camembert ne peut pas être vendu en dessous de 5,80 €/kg. "

Ce qui ne serait donc pas le cas dans une dizaine de grandes et moyennes surfaces de Sébazac, Olemps, Villefranche, Saint-Christophe, Pont-de-Salars, Onet-le-Château, Sévérac, la Primaube et Baraqueville. Pour les éleveurs de la section bovins lait de la FDSEA, qui ont relevé les prix de ces quatre produits dans les enseignes incriminées, "sur les 40 relevés de prix, 28 sont en infraction. Tous ces magasins appliquent des prix hors-la-loi."

Et de laisser entendre qu’une nouvelle action sur le terrain, dans les rayons de quelques supermarchés, n’est pas tout à fait à exclure prochainement…

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?