Lassouts se souvient du chanteur Christophe

  • Christophe réservait un petit coin de son cœur à Lassouts.
    Christophe réservait un petit coin de son cœur à Lassouts.
Publié le

Il y a presque tout juste un an, le 16 avril 2020, disparaissait Daniel Bevilacqua, de son nom de scène Christophe, connu pour ses interprétations de Aline en 1965, Les paradis perdus en 1973, Les mots bleus en 1974 (écrits par Jean-Michel Jarre) ou bien encore Succès fou en 1983.

Ce que nous ne savions pas alors, c’est que cet homme discret avait tissé des liens avec notre village de Lassouts avant ou au début de sa gloire.

C’est une interview de Yves Censi dans les colonnes de notre quotidien local, au lendemain de sa disparition qui a mis en lumière ce petit détail.

A partir de là, les recherches ont commencé, le seul lien que nous avons pu trouver jusque-là, c’est le lien d’amitié qui le liait à Gabriel Savy.

Ce dernier, originaire de Lassouts et frère d’Hubert Savy, ancien maire du village, tenait le café "Chez Savy", qui se trouvait dans la rue Bayard à Paris (8e), en face de RTL et de France 2 dans les années 60-70.

Là, Christophe venait régulièrement jouer au bidou (une sorte de poker de coin de bar), et s’était alors lié d’amitié avec le patron des lieux qui lui avait fait partager et découvrir à plusieurs reprises son village natal de Lassouts. A en croire le témoignage de Yves Censi, l’auteur-compositeur-interprète en avait gardé un très bon souvenir. C’est du moins ce qu’il lui glissait au détour d’une conversation, sans toutefois s’étendre sur le sujet.

Preuve que notre petit village si simple et accueillant, fascine et envoûte les invités... Il en allait d’ailleurs de même pour le chanteur Carlos qui venait régulièrement pour des parties de pêche sur le lac de Castelnau-Lassouts.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?