L’État met la pression et évoque un "scénario catastrophe" pour l'usine Sam de Viviez et ses salariés

Abonnés
  • Les salariés de Sam ont prévu une nouvelle mobilisation  ce mardi soir, cette fois  devant l’usine à Viviez.
    Les salariés de Sam ont prévu une nouvelle mobilisation ce mardi soir, cette fois devant l’usine à Viviez. Archives José Antonio Torres
Publié le

Le ministère de l’Industrie se montre particulièrement pessimiste sur la recherche d’un "plan B" souhaité par de nombreux acteurs et invite les représentants du personnel à se remettre au plus vite à la table des négociations avec le groupe espagnol, CIE Automotive.

Est-ce un simple coup de pression pour ramener tout le monde à la table des négociations ou une inquiétude bien plus profonde qui pourrait plonger les 365 salariés de l’usine Sam dans un scénario craint par tous, celui d’un cruel dilemme ? Au lendemain de la manifestation de jeudi, devant la préfecture de Rodez, le Ministère chargé de l’Industrie a confié à Centre Presse son inquiétude sur...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Viviez

77040 €

PROXIMITÉ DECAZEVILLE - Maison de ville rénovée, 2 chambres, garage et peti[...]

49500 €

VIVIEZ - Grande Maison Familiale avec garage et caves Cette jolie maison pe[...]

272000 €

BIEN RARE - MAISON 7 PIÈCES AVEC PISCINE À vendre à Viviez (12110) : maison[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?