L’histoire de la double annulation de la Trans’Aubrac

Abonnés
  • Les inscrits à la Trans’Aubrac vont devoir patienter un an avant de pouvoir disputer l’une des épreuves.
    Les inscrits à la Trans’Aubrac vont devoir patienter un an avant de pouvoir disputer l’une des épreuves. Archive J.-L.B. - Reproduction Centre Presse
  • Cette année, la Trans’Aubrac, c’est seul, chez soi et en virtuel.
    Cette année, la Trans’Aubrac, c’est seul, chez soi et en virtuel. Reproduction Centre Presse - Reproduction Centre Presse
Publié le , mis à jour

Le trail organisé sur le plateau de l'Aubrac aurait pu avoir lieu dans une configuration particulière : celle d’épreuve-test.

Le week-end prochain, le plateau de l’Aubrac aurait dû servir de terrain de jeu aux 2 300 traileurs inscrits à l’édition 2021 de la Trans’Aubrac. Comme l’an dernier, déjà à cause de la crise sanitaire, la structure organisatrice, Action 12, a dû se résoudre à faire une croix sur son épreuve, ce qu’elle avait tenté d’éviter en la faisant courir sur deux jours au lieu d’un, pour "diluer un peu le...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
R.G.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?